Quand on parle tricherie aux dés, je ne pense pas casino, je pense jeu de rôle. Ce qui me rappelle une anecdote que j’avais lue il y a quelques années. C’est une session de Star Wars, le week-end, il est tard, très tard, tous les joueurs sont fatigués et commencent à piquer du nez. Le MJ demande à une des joueuses, une Jedi, de faire un jet d’Altération (5D). Celle-ci lance les dés, relève la tête et, l’esprit embrumé, répond: « Quarante-deux. » Le MJ acquiesce, va pour continuer sa description quand il se ravise: « Quarante-deux? Tu m’expliques comment tu fais quarante-deux avec cinq dés à six faces? » La joueuse baisse les yeux, se rend compte de son erreur, et là… Elle regarde le MJ droit dans les yeux, fait un moulinet de la main type Obi-Wan Kenobi « ce ne sont pas ces droïdes que vous cherchez » et réplique avec assurance: « Oui. J’ai fait quarante-deux. »