Couv. Julien Delval

Couv. Julien Delval

Comme je l’avais mentionné en janvier, un certain nombre de projets arrivent à maturation cette année, et je suis maintenant très heureux d’annoncer ma deuxième publication de 2009 : « L’impassible armada », à paraître aux éditions Mnémos dans Rois et capitaines, anthologie dirigée par Stéphanie Nicot en partenariat avec le festival Imaginales, le festival des Mondes Imaginaires d’Epinal. La superbe illustration de couverture est signée Julien Delval.
Je suis un guerrier. Capitaine d’une unité d’élite. Nombre diraient un assassin, un boucher, ou un fou, mais ces mots n’ont pas de sens pour moi. Le bien, le mal… Tout cela n’est que balivernes. Si vous me demandez mon avis, je vous dirais bien volontiers que la réalité d’un champ de bataille est tout autre, que ce n’est qu’affaire de point de vue : seules comptent la victoire ou la défaite. En partenariat avec les Imaginales Un festival des mondes imaginaires à Epinal, un éditeur présent depuis le tout début, douze récits vibrant de passion. Cette anthologie allie l’enthousiasme des concepteurs au talent des auteurs. Critique littéraire, essayiste, formatrice, anthologiste, rédactrice en chef de la revue Galaxies de 1996 à 2007, Stéphanie Nicot compte parmi les meilleurs spécialistes des littératures de l’imaginaire. Elle assure depuis sa création, en 2002, à Epinal, la direction artistique du festival Imaginales. Au sommaire : Claire & Robert Belmas Pierre Bordage Armand Cabasson Lionel Davoust Thomas Day Julien d’Hem Catherine Dufour Johan Heliot Jean-Philippe Jaworski Laurent Kloetzer Maïa Mazaurette Rachel Tanner
Pour en savoir plus sur le livre, Stéphanie Nicot en propose une présentation sur fantasy.fr. Pour ma part, « L’impassible armada » est le conte désabusé d’un marin confronté aux dangers absurdes d’un océan inconnu alors que sa flotte accomplissait une héroïque mission… L’anthologie sortira le 20 mai mais sera disponible en avant-première au festival. Il se tiendra du 14 au 17 mai et j’y serai d’ailleurs présent. Je vous recommande vivement de faire le déplacement, l’ambiance est très conviviale, les auteurs et artistes sont nombreux, toujours prêts à discuter autour d’une bière, et Epinal est une très jolie ville.