… que ça vaut une entrée de blog à part entière : l’UMP, le parti inventeur de la si efficace, si juste loi Hadopi, dont le porte-parole M. Lefebvre se comporte lui-même en petit piratin, vient de débourser 45 000 dollars à cause de sa reprise sans autorisation du titre « Tous ceux qui veulent changer le monde » en tant que bande sonore de son grotesque lip-dub (document qui restera dans l’histoire des sens comme une cause première de saignements oculaires et d’abrasements précoces des fibres nerveuses). M. Lefebvre rappelait sur Twitter le 12 décembre que l’UMP « assumait son clip ». C’est bien, il faut. Pardon, mais là, I_LOLed mais vraiment. À présent que cette initiative ahurissante, démonstration d’un néant mental qui fait passer les froides étendues glacées de l’espace profond où réside Azathoth le dieu aveugle et stupide pour une confortable soirée thé sous la couette a été dignement châtiée, je peux peut-être me remettre à croire qu’il existe, quelque part, un bien supérieur en ce monde. EDIT 16h30 : L’UMP n’a pas été condamnée, c’est un accord à l’amiable avec la maison de disques ; article corrigé (merci Gilles).