Juste une courte entrée pour signaler ma brève disparition dans les limbes des relectures et corrections de manuscrit, soit, donc, dans les marécages fangeux de mon cerveau, ce qui n’est certainement pas une situation enviable. Avis à la population : je recherche des câbles de remorquage, une pelle, des pinces crocos, ou bien, sinon, un hélitreuillage. Reprise du cours normal des trucs et des machins dans une semaine si je ne suis pas en train de bouffer du sable d’ici là.