Photo C. Jacquet

Les Chemins de Traverse sont une sympathique association rennaise centrée autour de l’écriture, de sa pratique et de son travail : animée par un groupe de jeunes créateurs dynamiques, elle organise des ateliers d’écriture réguliers auxquels votre humble serviteur a eu la joie d’être invité et de participer plusieurs fois. J’ai pu constater combien l’atmosphère était productive et fructueuse, entre convivialité et sérieux : les univers et les styles de tous sont respectés – ce qui est rare – mais les critiques mutuelles sont constructives et sans complaisance – ce qui est encore plus rare. En un mot comme en cent, ces ateliers ont une approche quasi-professionnelle dans leur fonctionnement et leurs ambitions. L’association édite également un webzine, Itinéraire Bis (http://www.itineraire-bis.org), qui propose des critiques, reportages sur les festivals, entretiens et textes en ligne. Cette petite entrée, donc, pour vous signaler la parution d’un dossier du webzine consacré à la musique, composé (hoho) d’articles, de créations et de nouvelles (accessible dès la page d’accueil). L’association m’a fait le plaisir d’y reprendre « Récital pour les hautes sphères« , nouvelle libérée sous licence Creative Commons et présente dans L’Importance de ton regard, au sein d’un mini-recueil en ligne disponible à cette adresse aux côtés de Gwenhaël Coray, Elisa Dalmasso et Hans Delrue, qui contribuent par là-même à un projet secret, à savoir instaurer l’hégémonie des patronymes en « D » sur le monde de l’édition. Les Chemins ont la gentillesse de s’intéresser régulièrement à mon travail et Maloriel, l’une des fondatrices, m’a posé tout un tas de questions très ouvertes sur La Volonté du Dragon, mes influences et la genèse d’Évangéyre, ouvrant la porte à mon terrible côté bavard (une fois que je suis lancé, il vaut mieux m’avoir à l’écrit qu’en vrai). L’entretien est lisible ici. (L’ami Thomas Geha a également été interviewé quasiment en même temps : son entretien à lui est .)