J’ai découvert ça ce matin via @vampirisme et c’est tellement awesome que je l’ai posté direct sur Facebook, mais il faut que je le repartage ici :

Internet touche au génie quand il donne ce mélange d’aboutissement, de crétinerie assumée et de soin. (Et quand je me vois écrire ça, je trouve vraiment je sonne comme les Cahiers du cinéma. Écrire des études savantes et compliquées sur les mèmes Internet, y a un concept. Ou pas.) Et en plus ça s’écoute vachement pas mal. Le Vegan Black Metal Chef a un site où il promet davantage de vidéos, d’audio et de fautes d’orthographe.