C’est la rentrée des salons littéraires : on commence tranquillement et de façon très sympathique. Je rentre d’un petit événément chaleureux ce week-end dans la région de Saint-Brieuc, à Quessoy : merci à Lionel et sa famille pour son accueil, salut et merci à Tesha, Lorhkan et vous tous qui êtes passés !

De gauche à droite en signature : Andreas Eschbach, Jean-Marc Ligny, Joëlle Winterbert, Sylvie Denis et Thomas Geha.

Le week-end prochain, ce sera la 25e Heure du Livre au Mans, une grosse machine cette fois qui a exactement mon âge (c’est dire si le salon est ancien et respectable), avec 200 auteurs invités. Je me trouverai côté polar, et il y a aussi un joli rayon imaginaire : les invités polar, les invités imaginaire. Toutes les infos pratiques et le programme détailé se trouvent sur le site de l’événement. Si vous êtes dans le coin (même à une certaine distance) et que vous aimez les livres, il faut venir. Je termine ce billet d’infos pour vous signaler que l’anthologie Fragments d’une fantasy antique, où figure la nouvelle « Faisabilité et intérêt zootechniques de la métamorphose de masse« , est maintenant officiellement sortie et se trouve disponible en librarie. Pour plus d’infos sur le livre, rendez-vous sur cet article.