Mais Montaigu, c’est surtout un très sympathique Printemps du Livre où j’étais il y a deux semaines avec, entre autres, mon camarade Frédéric Petitjean qui publie Les Dolce chez Don Quichotte ; un très bon souvenir et surtout une équipe très accueillante, avec un somptueux dîner à l’Historial de la Vendée, musée qui dévoile tous les vestiges archéologiques découverts en Vendée depuis l’ère préhistorique, une collection étonnante très bien mise en valeur qui vaut la visite si vous êtes de passage dans le coin. (Photos prises du téléphone portable… donc pas terribles.)