L’Association for the Recognition of Excellence in SF & F Translation (ARESFFT) s’est lancée dans un projet honorable et important : mettre en valeur la qualité des traductions d’imaginaire vers la langue anglaise, donc venant du reste du monde. Quand on connaît l’envergure du marché anglophone et la difficulté d’y percer, on ne peut que saluer cette initiative visant à promouvoir la littérature étrangère et à reconnaître ses ambassadeurs. Les finalistes de son prix (Science Fiction and Fantasy Translation Awards) ont été annoncés. Félicitations à Tom Clegg et Pierre Pevel pour leur nomination, ainsi qu’à Edward Gauvin (qui s’était occupé de la traduction en anglais dans Interfictions 2 de « L’Île close ») !

Roman

 
  • Zero, Huang Fan, traduit en anglais du chinois par John Balcom (Columbia University)
  • Good Luck Yukikaze, Chohei Kambayashi, traduit en anglais du japonais par Neil Nadelman (Haikasoru)
  • The Dragon Arcana, Pierre Pevel, traduit en anglais du français par Tom Clegg (Gollancz)
  • Utopia, Ahmed Khaled Towfik, traduit en anglais de l’arabe par Chip Rossetti (Bloomsbury Qatar)
  • Midnight Palace, Carlos Fuiz Zafón, traduit en anglais de l’espagnol par Lucia Graves (Little, Brown)

Nouvelle

  • “Paradiso”, Georges-Oliver Chateaureynaud, traduit en anglais du français par Edward Gauvin (Liquid Imagination Summer ’11)
  • “The Boy Who Cast No Shadow”, Thomas Olde Heuvelt, traduit en anglais du néerlandais par Laura Vroomen (PS)
  • “The Short Arm of History”, Kenneth Krabat, traduit en anglais du danois par Niels Dalgaard (Sky City: New Science Fiction Stories by Danish Authors)
  • “Stanlemian”, Wojciech Orlinski, traduit en anglais du polonais par Danusia Stok (Lemistry)
  • “The Green Jacket”, Gudrun Östergaard, traduit en anglais du danois par l’auteur (Sky City: New Science Fiction Stories by Danish Authors)
  • “The Fish of Lijiang”, Chen Qiufan, traduit en anglais du chinois par Ken Liu (Clarkesworld 8/11)
  • “Spellmaker”, Andrzej Sapkowski, traduit en anglais du polonais par Michael Kandel (A Polish Book of Monsters)
(Source)