Couv. Alexandre Fort

3.5/5. Voici une trilogie qui démarre bien. Hypnotique, fascinante, lente mais pleine de surprises, dense d’action mais surtout de batailles psychologiques, Lionel Davoust frappe fort.
Une chronique de Lelf à lire sur son blog, Imaginelf.