Couv. Jean-Sébastien Rossbach

Couv. Jean-Sébastien Rossbach

Un très grand cru 2013. Les genres sont si variés que les textes sont difficilement comparables, et tous sont bons, les « pure fantasy » (Bordage, Jaworski, Bry) comme ceux qui s’en éloignent, un peu ou beaucoup. Elfes et assassins dresse en fait un excellent panorama de la production étiquetée fantasy en France, et montre la diversité du genre et la qualité des plumes de l’imaginaire hexagonal.
Merci à Nicolas Soffray pour cette enthousiaste chronique d’Elfes et Assassins, à découvrir sur la Yozone.