Couv. François Baranger

Couv. François Baranger

3 Tes nouvelles rappellent parfois des conflits actuels ou historiques. Quelles ont été tes sources d’inspiration pour dépeindre l’univers d’Evanégyre ? J’ai beaucoup puisé dans l’esprit des empires de l’Antiquité, Rome et Alexandre le Grand, en particulier, dont les volontés conquérantes se voulaient également civilisatrices. Ce qui me laisse toujours un peu pantois : comment peut-on se dire qu’on va soumettre d’autres cultures par la force pour les « civiliser » ? Cela me paraît tellement antinomique, et j’ai souvent envie d’écrire sur ce que je ne comprends pas. Du coup, je ne nierai pas aussi qu’il y a également une petite dose de suffisance des missionnaires chrétiens de l’histoire.
Le premier entretien autour de La Route de la Conquête et de l’univers d’Évanégyre a été réalisé par le webzine Les Mandragores ; c’est ici et l’on y parle du livre et du projet de l’univers. Merci à l’équipe ; et pour rappel, je suis en dédicace samedi à la librairie Critic.