L »information a déjà un peu circulé et c’est très parfait ; mais profitons-en pour faire un petit point sur l’anthologie des Imaginales à paraître fin mai, à l’occasion du festival d’Épinal, surtout à présent que la couverture, réalisée par Hélène Larbaigt, a été révélée :
Couv. Hélène Larbaigt

Couv. Hélène Larbaigt

L’anthologie sort toujours aux éditions Mnémos, et elle est dirigée cette année par Jean-Claude Vantroyen.

Quatrième de couverture

Le thème de l’anthologie des Imaginales 2016 ose le face-à-face entre deux personnages archétypaux provenant de mondes différents. La fée est un personnage principal de la rêverie médiévale, du fantastique, de la fantasy. L’automate est un produit de la culture quasi industrielle, de la pensée scientifique, de la science-fiction. Deux univers qui s’opposent sans doute, mais dont la rencontre est propice à l’imagination et fait jaillir des étincelles. Cette anthologie va vous étonner et vous passionner.

Au sommaire

  • Paul Beorn
  • Pierre Bordage
  • Charlotte Bousquet
  • Fabien Cerutti
  • Lionel Davoust
  • Jean-Claude Dunyach
  • Estelle Faye
  • Pierre Gaulon
  • Gabriel Katz
  • Nabil Ouali
  • Benoît Rennesson
  • Adrien Tomas
  • Cindy Van Wilder

À propos de « Le Plateau des chimères »

Comme je l’ai signalé, il s’agit d’un texte relatif à l’univers d’Évanégyre (Port d’ÂmesLa Route de la Conquête), mais comme toujours parfaitement indépendant, d’autant plus qu’il se situe à une époque de l’Empire qu’on n’a pas encore réellement vue pour l’instant et qu’il aborde une dimension de l’univers qui n’est pas encore apparue jusqu’ici. Écoeuré par les guerres incessantes de l’Empire d’Asrethia, un soldat fuit. Vêtu de son armure artech, ce savoir impérial qui mêle la magie et la technologie, il approche d’un mystérieux berceau de roche où vit un esprit que l’on dit millénaire, préférant risquer sa fureur que continuer à supporter la barbarie du champ de bataille.  La page correspondant au texte est en place ici. Si l’on en croit Amazon, l’anthologie sortira le 3 juin au prix public de 18€ mais elle sera bien sûr disponible en avant-première aux Imaginales.