Il s’organise beaucoup de belles choses à Lyon, grâce à la Faquinade et son Vil Faquin qui, en plus de proposer des analyses et chroniques fouillées, organise en conjonction avec de nombreux partenaires de qualité événements et rencontres. Et là, c’est un colloque universitaire qui se construit sur un week-end entier, autour de la figure du héros : colloque-heros Une très belle initiative, où conférences alterneront avec des débats ; la publication d’actes est à l’étude. (Pour ma part, je m’interrogerai sur la déconnexion potentielle qui existe entre un outil d’analyse a posteriori tel que le trope « héros » et l’impulsion réelle au fil de la création.)
Organisé les 16 et 17 avril 2016 dans les locaux de la librairie Trollune, à Lyon, le Colloque du Héros a pour but de proposer une réflexion poussée sur la figure du héros dans les littératures populaires et, bien entendu, dans la société qui produit cesdites littératures. Le colloque a pour but d’explorer toutes les facettes de la figure du héros dans les littératures de l’imaginaire mais aussi dans la culture populaire. –> Page Facebook. Les interventions seront publiques et suivies de débats. Une publication papier des actes du colloque sous forme d’un essai est actuellement en étude et dépendra de la réussite du projet. Le but est de proposer à des auteurs de venir nous rejoindre et de préparer des interventions autour de thèmes qui nous permettront d’explorer ces deux problématiques : comment le héros s’inscrit-il dans la narration et dans l’environnement du roman ? & Que reflète-t-il de la société qui le produit ? Cette année les auteurs invités sont :
  • Le Samedi : Stefan PLATTEAU – Des héros multiples, ou la place des personnages dans la construction romanesque. / Lionel DAVOUST – Protagonistes et conflits: le héros, un outil de création ou bien une grille de lecture ? / Alex NIKOLAVITCH – Les Héros épiques contemporains : us et abus du voyage initiatique.
  • Le Dimanche : Patrice LOUINET – Dans l’ombre de Conan, ou comment un héros a occulté son auteur / Raphaël COLSON – Le héros, l’héroïne et le groupe dans les récits post-apocalyptiques. /SoFee L. GREY – Le genre de l’héroïne dans la littérature populaire.
Mais ce projet, pour se réaliser dans de bonnes conditions, a besoin de soutiens : une campagne de financement participatif a été ouverte sur Ulule, avec de réelles contreparties intéressantes, notamment pour ceux et celles qui ne pourront faire le déplacement (enregistrements audio des interventions, livres dédicacés, exemplaire des actes…). N’hésitez donc pas à soutenir, dès 5€, ce projet sur la page correspondante ! Et à suivre son actualité sur Facebook.