Howdy hey. Nous avons lancé notre podcast sur l’écriture en quinze minutes la semaine dernière, Procrastination ; pour information, toutes les informations sont à présent centralisées sur cette nouvelle page (liens d’abonnement, principalement, avec tous les moyens possibles : flux RSS classique, iTunes, Soundcloud, YouTube). Merci, déjà, pour tous vos retours et propositions de sujets ; nous notons tout autant que faire se peut et cela informera la suite du podcast (même si nous avons prévu des épisodes d’avance pour ne pas être pris de court). page-procrastination Concernant le présent site : des tas de petites choses commencent un peu à craquer aux entournures. Des mini-bugs graphiques, des mises en page non raccord… Ce qui est dû à un certain nombre de petits hacks installés de base pour le faire tourner comme je le désire. Or, c’est classique : plus ils sont nombreux, et plus on court le risque qu’ils cassent avec le temps et les mises à jour subséquentes. J’espérais que la v7 me durerait quelques années, mais il semble qu’elle montre déjà des signes d’usure prématurée, et que réparer et maintenir sur le long terme demanderait probablement plus de temps que de prévoir des bases un peu plus saines. Mais mec, tu changes de site tous les ans, non ? On sait bien que c’est ton loisir secret, allez.  En fait, non. Les anciennes versions duraient plus longtemps, mais le site s’est complexifié dans le but de me rendre la gestion plus facile1, ce qui implique, en retour, un certain nombre de transitions passablement ennuyeuses avec le contenu existant – lequel remonte à (gasp) huit ans de blogging, et que je ne veux pas perdre. Fort de tous ces enseignements, l’objectif est à présent de planifier drastiquement en amont au lieu de tenter des trucs et d’adapter à la volée, pour retrouver la stabilité que j’avais avec la v5 (et que je n’ai changée que pour des raisons d’incompatibilités technologiques) et me débarrasser de toutes les scories accumulées avec les années. Donc : le site ne changera pas de sitôt, parce que a) cela prendra du temps et b) j’ai largement autre chose à faire en ce moment. Mais, en gros, si vous trouvez sur des bugs ou des mochetés, je suis probablement et malheureusement au courant. Et, tel dieu face au monde qui lui déplaît, plutôt que d’employer la miséricorde, je vais balancer un bon gros déluge un de ces quatre et repartir sur des bases saines.
  1. S’il y en a que ça intéresse, la partie livres est à présent gérée par Woocommerce, mais c’était un gros module à intégrer et je me rends compte à l’usage que c’est presque un monde à part. Et que l’envergure du truc peut poser un certain nombre de problème de gestion et d’homogénéisation par ailleurs.