BOOM

Howdy hey, auguste lectorat, je pars dans le bush Australien cette semaine, là où les Mad Max furent tournés : à Broken Hill. (Le saviez-vous ? Ferme ta bush est une insulte australienne courante visant à enjoindre son voisin de ceindre sa propriété de quelques clôtures.) Ça veut dire que même le réseau EDGE (alias : tu crois avoir Internet, mais en fait non) ne sera qu’un lointain souvenir : adieu Cambridge Analytica ! Adieu pistage par Google ! À moi les promenades nu avec les dingos et les wallabys. Dans l’intervalle, les réseaux sociaux et le blog sont en pilotage automatique, peuplés de plein de belles (et stupides) choses prévues, comme toujours, mais je serai incapable de répondre avant mon retour, donc sache, auguste lectorat, que je ne te boude pas ni ne me suis pas subitement mis à mettre des lunettes noires de millionnaire hautain : je serai probablement en train de bercer mes coups de soleil, car se promener nu dans le désert avec les dingos et les wallabys, même en hiver, ça n’est pas conseillé, surtout sous le trou de la couche d’ozone. Bref, soyez sympas avec vos prochains comme avec vos précédents (y a pas de raison, paraît que les derniers seront les premiers, et d’ailleurs le propriétaire de la Mercedes grise garée en double file est prié de bien vouloir déplacer son véhicule).