À ne pas manquer

//À ne pas manquer

Contes hybrides est à présent disponible partout !

Vous avez remarqué ? On en parle, on en parle, et puis pouf, ça finit par arriver, à la date prévue :

Couv. Victor Yale

BOUM

Contes hybrides est à présent disponible partout au doux prix de 7 € seulement ! D’abord chez votre libraire, et puis si vous n’en avez pas, en ligne.

« J’ai passé en revue chaque hypothèse vraisemblable au moins deux ou trois fois. Je suis certain de ce que j’ai vu, mais je ne sais pas quel sens y accorder.

Dans ma jeunesse, quand j’ai commencé à lire, dans ce flou bienheureux où se mélange la construction du monde de l’enfant et son acceptation primaire de toutes les histoires, je croyais sincèrement aux créatures fantastiques, aux enchantements. Adolescent, je n’avais évidemment rien rencontré de tel, mais je me suis mis à penser que j’étais un des rares à croire encore et que l’absence de preuves n’invalidait pas la magie. »
 
Première novella de ce recueil, « Le sang du large » nous conte l’histoire d’un auteur isolé et de sa rencontre avec une créature qu’il pourrait croire tirée de l’un de ses romans. Mais est-ce lui qui a besoin de cet être fabuleux, ou bien l’inverse ? « Point de sauvegarde » explore ensuite le cruel labyrinthe de notre mémoire et interroge notre vision de la réalité. Et pour finir, « Bienvenue à Magicland » fait la part belle à la dérision et à la monstruosité, même si le monstre n’est pas toujours celui que l’on imagine…

Je suis très heureux de voir ces trois textes acquérir une seconde vie, car certains étaient devenus difficiles à trouver voire épuisés (via les anthologies qui leur avait fait place), et d’autant plus de les voir rassemblés ici thématiquement dans un joli format. Merci aux éditions 1115 et à Victor Yale pour la couverture !

Pour fêter ça, pour mémoire, plein d’événements en approche, notamment une dédicace cet après-midi même à Rennes, chez Critic. Toutes les infos sur l’agenda !

2019-09-13T17:35:39+02:00mercredi 18 septembre 2019|À ne pas manquer|1 Comment

Ce week-end, rendez-vous à Cidre et Dragon

Un des meilleurs noms de festival du monde, mais qui ne comporte pas de forêt de bambous, en tout cas pas à ma connaissance, car c’est en Normandie, à Merville-Franceville-Plage.

Cette grande fête rassemble tous les ans un immense marché médiéval, des milliers de visiteurs en costume, des concerts (j’y ai vu Eluveitie il y a deux ans, rien que ça) tandis que le village se métamorphose pour un week-end entier aux couleurs de l’imaginaire. Ça vaut vraiment le coup (même si on n’est pas costumé) et c’est gratuit.

J’aurai le plaisir d’y revenir ce week-end au salon littéraire, avec plein de bouquins à proposer, à deux pas de la plage… Viens, y a du cidre et des dragons (l’un des deux sous réserve).

2019-09-13T17:08:38+02:00mardi 17 septembre 2019|À ne pas manquer|3 Comments

En dédicace à Rennes ce mercredi chez Critic à partir de 16h

Et voilà, tout est dit. Tout ? Ha, il manque l’adresse ? Dans ce cas, c’est que vous ne savez pas y aller, que vous n’êtes donc jamais venu.e, et alors, il vous manque quelque chose dans l’existence. Et comme je m’en voudrais que vous restiez ainsi, esseulé, levant les bras vers le ciel en hurlant « Seigneur ! Seigneur, que ne connais-je pas encore la librairie Critic, moi qui aime les bonnes choses et dévoue mon existence à la preuve de mon bon goût ! », admettez que ça serait un peu gauche, surtout lors de ce déjeuner dominical avec votre belle-famille, je vous la donne, posez cette cuillère :

19 rue Hoche (métro Saint-Anne).

Pour mémoire, ce sera le jour de la sortie de Contes hybrides, et j’aurai plein de ce petit bouquin tout mignon avec pas que des trucs tout mignons dedans.

2019-09-20T21:04:22+02:00lundi 16 septembre 2019|À ne pas manquer|1 Comment

Plus que deux jours pour précommander Contes hybrides et le recevoir dédicacé

Hop hop, pour mémoire, le défi du mauvais esprit consiste à m’envoyer chez l’ostéopathe avec un canal carpien à force de devoir signer une montagne d’exemplaires : il vous reste deux jours (jusqu’au 14 septembre) pour précommander Contes hybrides chez les éditions 1115 et recevoir votre exemplaire dédicacé, c’est par ici.

Couv. Victor Yale

Je compte sur vous pour faire travailler le corps médical.

2019-09-15T19:20:28+02:00jeudi 12 septembre 2019|À ne pas manquer|2 Comments

Procrastination saison 4 : date de diffusion et premiers thèmes

Hier, nous avons bouclé une deuxième session d’enregistrement de la saison 4 de Procrastination. Estelle n’a pas l’air trop malheureuse d’avoir rejoint l’émission. Je pense. Enfin, j’espère. Je vous laisse juger.

SCANDALE DÉVOILÉ : Procrastination est enregistré par des orques en peluche utilisant des êtres humains en guise de marionnettes #NousSachons

Nous avons hâte de vous proposer cette nouvelle saison, et nous remercions grandement Estelle qui lève le rideau avec cœur et sincérité sur sa propre pratique ainsi que bien des aspects de l’écriture qu’on évoque parfois trop peu… Nous comptons sur vous pour lui faire le meilleur accueil !

La saison 4 comptera 18 épisodes (et non 20, pour compenser les deux surnuméraires de la saison 3) et le premier sera donc diffusé le 15 octobre. Voici le programme des douze (oui, douze) premiers épisodes de cette saison :

  • s04e01 – S’inspirer des autres médias
  • s04e02 – Le rapport signal/bruit des dialogues
  • s04e03 – Faire original
  • s04e04 – Les clichés
  • s04e05 – Retours des poditeurs 05
  • s04e06 – Le syndrome de l’imposteur
  • s04e07 – Pitcher / faire un synopsis
  • s04e08 – Ce qui se passe en festival
  • s04e09 – Narrer la non-fiction
  • s04e10 – Retours des poditeurs 06
  • s04e11 – Les arcs narratifs (partie 1)
  • s04e12 – Les arcs narratifs (partie 2)
2019-09-10T19:10:35+02:00mercredi 11 septembre 2019|À ne pas manquer|11 Comments

Ce week-end, rendez-vous près de Tonnerre ! (Contes hybrides dispo en avant-première)

ET PAS À BREST HEIN VOUS TROMPEZ PAS DE TONNERRE

Donc, ce week-end, c’est le Festival des Imaginaires du Tonnerrois ! À Ravières, pour être précis. J’y serai samedi et dimanche (14 – 15 septembre).

Avec un marché, des expositions, des contes, un escape game, un salon du livre bien sûr, et j’ai même vu qu’il y avait un bar. Ayez toujours un bar, vous ne pouvez pas vous tromper.

Le programme est disponible en direct ici, et j’aurai Contes hybrides en avant-première sur le salon avec les éditions 1115.

Venez en nombre faire la fête ce week-end et me regarder choper une tendinite (car c’est là que je vais signer mes douze milles précommandes de Contes hybrides, MONSTRES, d’ailleurs vous devriez en commander deux ou trois de plus histoire d’être bien sûr)

2019-09-15T19:20:41+02:00lundi 9 septembre 2019|À ne pas manquer|0 Comments

Les précommandes de Contes hybrides sont ouvertes : faites-moi mal

Et je compte sur vous pour vous ruer sur le livre, et POURQUOI DONC qu’il faudrait faire ça, espèce d’égocentrique ? Ah mais ça n’est pas de l’égocentrisme, au contraire, c’est pour me faire MAL, voyez-vous, c’est parce que, pour mémoire, tout exemplaire commandé chez l’éditeur avant le 14 septembre sera dédicacé.

Couv. Victor Yale

Je compte donc sur vous pour me faire payer chèrement tous les moments où je vous ai agacé, contredit, où vous avez fermé votre onglet de navigateur de rage ou levé les yeux au ciel, où vous étiez d’accord avec un détracteur en commentaires. Commandez-en, commandez-le pour vous, pour les gens que vous aimez, pour les gens que vous n’aimez pas, pour la médiathèque et la voisine, collez-moi une tendinite au poignet, bon sang, que j’en pleure longtemps après la fermeture du salon de Tonnerre (où je signerai le stock de précommandes).

Détestez-moi, achetez mon livre ici, je l’ai bien cherché, ça m’apprendra, j’en suis sûr.

Promis.

(Et pour en savoir plus sur le livre, rendez-vous ici par exemple. OUI C’EST LE MÊME ENDROIT AHAHA)

2019-09-15T19:21:00+02:00mercredi 4 septembre 2019|À ne pas manquer|14 Comments