Le Verrou du Fleuve (« Les Dieux sauvages » vol. 2)

Accueil/Fiction/Livres/Le Verrou du Fleuve (« Les Dieux sauvages » vol. 2)

Le Verrou du Fleuve (« Les Dieux sauvages » vol. 2)

L’appel de la guerre résonne partout en Rhovelle. Sur la route du Verrou du Fleuve, le mythe de Mériane s’écrira dans le sang, la terreur et la peine.

Catégorie :

Description du Produit

Roman, éditions Critic, 2018

Top 10 2018 de la rédaction d’Elbakin.net

5/5, coup de cœur. Lionel Davoust, par son talent et son ingéniosité, est en train d’offrir à la fantasy une saga d’exception. – Librairie Decitre, Grenoble. 

8/10. assure avec maîtrise la continuité du cycle de La Messagère du Ciel. – Elbakin.net

À la hauteur d’un David Gemmell. – Librairie Omerveilles

« Les démons avaient déferlé sur la Rhovelle, et il n’y avait rien que quiconque puisse faire pour la sauver. Au soir, chaque homme, femme et enfant connut le désespoir. »

L’armée démoniaque, mi-chair mi-machine, du dieu Aska est aux portes de Loered, la ville sur laquelle repose la défense et la stabilité du royaume – le Verrou du Fleuve.

Le Verrou doit tenir, ou la Rhovelle est perdue. Mériane, à la tête de maigres renforts, compte bien honorer sa propre prophétie et libérer la ville. Mais quand les hommes se mêlent de contrarier les Dieux, elle en est réduite à limiter les dégâts.

Face au désespoir qui s’installe, elle incarne le seul espoir du peuple, et l’instinct de survie fait taire, pour un temps, les dissensions. Pour autant, les manigances politiques se poursuivent en coulisses, et la guerre commence à peine que certains préparent déjà l’après.

Mais sur la route du Verrou du Fleuve, son mythe s’écrira avant tout dans le sang, la terreur et la peine.

Couverture par Alain Brion.

The Books Howl

Coup de cœur. Ce deuxième tome est tout aussi génial que le premier, tout aussi grandiose et ambitieux.

L’Imaginaerum de Symphonie

Globalement, j’ai préféré ce tome au premier. Plus sombre, plus épique […] Un rythme aussi plus fluide, plus efficace, avec peu de temps morts.

La Geekosophe

18/20. Les personnages évoluent chacun à leur manière, l’écriture est toujours fluide et convaincante. L’action est très présente et offre même des moments très prenants.

Les personnages sont encore approfondis et de plus en plus crédibles et attachants. […] Les batailles épiques sont une démonstration des horreurs de la guerre, et j'en recommande la lecture à quiconque aurait des velléités de trucider quelqu’un douloureusement.

Appuyez sur la touche lecture

Dans une fantasy qui est un genre traditionnellement très masculin, Mériane s'impose déjà comme une héroïne marquante.

Bifrost
Karine Gobled (n°91)

Lionel Davoust restitue avec minutie et précision les combats, les batailles accompagnées du souffle de la mort, et parvient à retranscrire avec force l'attente qui ronge les âmes et le désespoir qui empoisonne lentement.

Les Chroniques de l’imaginaire

C'est très bien écrit et les pages se tournent sans qu'on s'en rende compte. Au point qu'on arrive au bout en se disant "Déjà ?", d'autant que la situation finale, malgré un certain équilibre, appelle une suite que l'on a envie de connaître urgemment !

Babelio

une bonne dimension psychologique des personnages, le tout dans un style immersif, à la précision toute scientifique au service d'une narration bien littéraire absolument remarquable et dosée à la goutte près.