Ce qu’ils en ont pensé :

3.5/5. Une trilogie qui démarre bien. Hypnotique, fascinante, lente mais pleine de surprises, dense d’action mais surtout de batailles psychologiques. – Lelf, Imaginelf
Des organisations qui s’affrontent, un soupçon de magie et de héros surdimensionnés, d’étranges orques épaulards, un tourbillon de questions rend ce premier tome de la trilogie particulièrement dense. La qualité des rebondissements et la profondeur des personnages donnent au texte une richesse jubilatoire. – Jean-Hugues Villacampa, La Tête en Noir n°153
Les vraies qualités de cet auteur sont d’avoir fait un gros travail de documentation en amont, d’avoir eu l’intelligence de prendre le temps de bien camper les personnages principaux, à savoir Michael et Masha, ainsi que celle de savoir tenir ses lecteurs en haleine avec un scénario à rebondissements sans pareil et de mêler une dose d’ésotérisme à ce thriller qu’il est facile de qualifier d’inquiétant. – Clara Keunt, Livres A Lire
Le rythme un peu lent au début s’accélère et c’est avec une pointe de regret qu’on arrive à la dernière page, générant plus de frustration que de plaisir… Frustration parce que nous devons attendre la suite bien entendu. – Allan, Fantastinet
Il y a ici de quoi retenir l’attention car les personnages sont vraiment surprenants. […] Pourquoi cette organisation qui a l’air redoutable a-t-elle mis sur pied depuis sept ans un plan d’envergure mondial pour que Michael Petersen, brave père de famille propre sur lui ne se souvienne de rien ? Autant de questions, autant d’attentes. Me voilà ferrée, c’est malin faut attendre la suite… – Sandrine Brugot-Maillard, Mes Imaginaires
Lionel Davoust signe là un roman haletant qui jamais ne vous lâchera, le suspense est parfaitement maîtrisé et cela jusqu’à la dernière page. J’ai fini ce premier volet presque essoufflé et j’attends la suite avec beaucoup d’impatience… – Yann Blanchard, ActuSF
Le suspens est omniprésent et ne cesse de s’épaissir même si M’sieur Davoust voudra bien nous lâcher quelques infos. […] si vous aimez les thrillers – avec une dose de fantastique occulte dedans – et les livres bien écrits, plongez dedans. – Tigger Lilly, Le Dragon Galactique
Nous tenons donc là un premier tome intéressant, qui attise la curiosité du lecteur sur les suites à venir tout en offrant un agréable moment de lecture. […] Un Léviathan, c’est grand, et Lionel Davoust vient de nous en dévoiler qu’une nageoire. – Traqueur Stellaire
**** – Une histoire incroyable avec des rebondissements inouïs, où l’imagination de Lionel Davoust nous entraîne dans un tourbillon implacable jusqu’à la fin ! Un thriller palpitant dont je vous conseille vivement la lecture ! – Les Chroniques de Madoka
C’est l’enveloppe de l’œuvre et son style – plus recherché – qui font la différence. L’écriture est ici plus travaillée, plus riche que dans le genre SF ou fantastique qui privilégie l’action et la rapidité. – Noé Gaillard, Murmures.info
Une histoire trouble, inquiétante, qui avance à la cadence d’un thriller et entraîne le lecteur dans une enquête prenante. [Lionel Davoust] entretient ainsi une ambiance de mystère, pas absolument noire, parfois suffocante, mais où le suspense est bien présent. Il nous entraîne dans un univers de plus en plus menaçant et incontrôlable. – David Assolen, Ecolesjuives.fr
Lionel Davoust prend son temps pour nous dépeindre des personnages particulièrement attachants (…) C’est dans la description particulièrement pointue de la psychologie de son héros et héroïne que l’auteur emprisonne son lecteur. Jusqu’à la chute… – Frédric Fontès, 4e de couv’
7/10. Un thriller d’ampleur, prenant, qui prend son temps et bouscule ses personnages en profondeur, qu’ils en soient conscients ou non. – Lelf, Imaginelf
Un thriller à qui nous accordons la plus haute note. Ce qu’on aime surtout c’est que Davoust, distille le développement de son histoire au compte-goutte nous tenant sous sa coupe jusqu’à la toute fin. Une lecture incontournable. – Daniel Rolland, Culture Hebdo
7/10. Le récit gagne quoi qu’il en soit en puissance au fil des chapitres, en tension, en densité. A ce titre, la toute fin du roman (la toute toute fin) est aussi frustrante que frappante. – Gillossen, Elbakin.net
3.5/5. Le rythme de l’histoire s’accélère au fil des pages, pour prendre une cadence effrénée sur la fin. Fin qui est tout bonnement abominable tant elle donne envie de savoir la suite. J’ai lu récemment que la qualité d’un thriller ne tenait pas au nombre d’actions qui se déroulaient, ni au rythme accéléré (je n’en sais plus l’auteur). Léviathan en est une belle démonstration. – Astalya, Le livre ouvert
Rien n’est simple, et le suspense est savamment entretenu, le fantastique fait de timides apparitions. Et surtout les pages tournent toutes seules ! Les mystères se précisent et s’épaississent à la fois. – Lorhkan
Lionel Davoust possède le talent d’emmener son lecteur tellement loin qu’il ne peut pas revenir tout seul […] Il donne juste assez d’éléments pour suivre l’histoire, mais dès qu’on commence à croire avoir percé la machination, il accélère, obligeant les méninges à s’échauffer une fois de plus. – Nathalie Bachelerie, Froggy’s Delight
Le lecteur connaîtra une tension constante, tel un fourmillement, un son aigu dans la tête qui ne le quittera plus jusqu’au dénouement – presque – final. Méfiez-vous des eaux qui dorment. – Passion Romans
La révélation du thriller français de la rentrée, un premier tome alliant qualité littéraire et suspense haletant. – La Fringale Littéraire (avec interview vidéo)

Le Figaro, 1er octobre 2011

La qualité de sa plume et la force d’évocation qu’il déploie dans ses scènes d’action comme dans les moments d’introspection de ses personnages le placent d’office sans mal un cran au-dessus des meilleurs best-sellers américains du genre. – Nicolas Soffray, La Yozone
Pour sa première incursion dans le domaine du thriller, Lionel Davoust frappe très fort avec ce premier volet de cette trilogie très prometteuse. Les personnages sont complexes et énigmatiques […] Retenez bien son nom car cet auteur a un grand talent pour nous captiver dès l’instant où débute le livre. – Jérôme Toledano, librairie Les Cyclades (Saint Cloud)
Ce premier tome de Léviathan (qui en comportera trois) est un voyage enthousiasmant. […] Formidable conteur, Lionel Davoust nous emmène dans un univers riche et varié. Ses ambiances sont subtilement préparées et vous tiendront en haleine jusqu’à la fin. – Temps de Livres
7/10. Plus le roman progresse, se révélant captivant, plus il devient intéressant avec son intrigue qui prend forme et les révélations, parfois assez étonnantes, qui sont faites. – Stegg, Psychovision
Premier tome d’une trilogie prometteuse […] J’ai beaucoup aimé l’intrigue, complexe […] – Stef au pays des livres

Retour à la page livre de Léviathan : La Chute