Un roman envoûtant, où l'action, sans être absente, n'est pas dominante, reléguée au second plan par différentes questions profonde, sur la relation au passé, les liens familiaux, le bien et le mal, évidemment [...] Oui, c'est un roman machiavélique que nous avons là.