L’auteur et son oeuvre ont mûri ensemble, et quand on en récolte le jus, nous lecteurs de 2014, on atteint une ivresse rarement égalée.