Excellent millésime que celui de 2014, puisqu’un an après sa lecture, la quasi intégralité des textes m’est restée en mémoire.