Je n’ai jamais lu, de ma vie, aucune autre fin dont j’ai pu me dire qu’elle était aussi parfaite, autant dans sa capacité à clore une histoire aussi définitivement, sans aucun regret mais pour autant avec un tel sentiment de mélancolie, teinté de satisfaction.