Pour tous ceux qui sont rebutés par les littératures de l’imaginaire, ne les estimant pas assez sérieuses, La Volonté du Dragon est exactement le livre qu’il leur faut car en déplaçant le conflit dans le monde imaginaire d’Evanégyre, l’auteur peut ainsi parler et réfléchir sur la guerre en s’affranchissant de la réalité historique. Le style est à l’image de cette réflexion, plutôt sérieux et recherché.