L’Imaginaerum de Symphonie

Je trouve que le style de Lionel Davoust est très « carré », maîtrisé, et tant mieux, car ce premier tome est vraiment très dense, vous n’aurez pas le temps de souffler.

Je trouve que le style de Lionel Davoust est très « carré », maîtrisé, et tant mieux, car ce premier tome est vraiment très dense, vous n’aurez pas le temps de souffler.