Lorhkan et les mauvais genres

Au final, Lionel Davoust nous sert donc un recueil particulièrement réussi, avec un court roman proposant un personnage approfondi, une culture étonnante, et des dilemmes moraux bien développés […] Bref, j’ai adoré, tout simplement.

Au final, Lionel Davoust nous sert donc un recueil particulièrement réussi, avec un court roman proposant un personnage approfondi, une culture étonnante, et des dilemmes moraux bien développés […] Bref, j’ai adoré, tout simplement.