Alain Brion

/Tag: Alain Brion

Découvrez la couverture de La Fureur de la Terre ! (« Les Dieux sauvages » III)

Elle a circulé ! Elle a été postée ! Je peux le faire aussi ! Joie !

Couv. Alain Brion

Oserais-je dire qu’elle dépote sa maman ? Je l’ose. Alain Brion a encore une fois parfaitement su capturer l’essence de Mériane à ce stade de son trajet, et je l’en remercie profondément. Je suis ravi de pouvoir enfin la poster en GRAND.

J’ai tellement hâte que vous découvriez ce bouquin, les amis. Publication prévue au printemps. Les infos vont arriver petit à petit, et je les répercuterai, bien sûr. Dans l’intervalle, il y a à présent sur le site une page pour le livre, qui se remplira petit à petit.

À présent qu’il est dit que la série comptera cinq volumes, mine de rien, cela veut dire que j’ai franchi la moitié. Cela me fait tout drôle : je voyage presque quotidiennement avec ces personnages depuis bientôt trois ans. Je me demande qui je serai quand nos chemins se sépareront à nouveau.

(Note : je suis en vadrouille pour quelques jours, donc ne vous formalisez pas si je mets un peu de temps à répondre aux éventuels commentaires.)

2019-03-12T18:34:22+02:00lundi 4 février 2019|À ne pas manquer|8 Comments

Le Verrou du Fleuve sort le 15 mars ! Découvrez l’illustration et la quatrième de couverture

C’est la bonne ! Encore merci, auguste lectorat, pour cette patience et cette bienveillance (voire cet enthousiasme !) en 2017 tandis que j’annonçais que « Les Dieux sauvages » prenaient un livre de plus, et que le tome 2 allait prendre quelques mois de retard.

Mais nous y sommes : Le Verrou du Fleuve sortira le 15 mars, et je suis absolument enchanté de pouvoir partager la sublime couverture du livre, de nouveau réalisée par Alain Brion.

Couv. Alain Brion

Elle est splendide !

Quatrième de couverture

« Les démons avaient déferlé sur la Rhovelle, et il n’y avait rien que quiconque puisse faire pour la sauver. Au soir, chaque homme, femme et enfant connut le désespoir. »

L’armée démoniaque, mi-chair mi-machine, du dieu Aska est aux portes de Loered, la ville sur laquelle repose la défense et la stabilité du royaume – le Verrou du Fleuve.
Le Verrou doit tenir, ou la Rhovelle est perdue. Mériane, à la tête de maigres renforts, compte bien honorer sa propre prophétie et libérer la ville. Mais quand les hommes se mêlent de contrarier les Dieux, elle en est réduite à limiter les dégâts.
Face au désespoir qui s’installe, elle incarne le seul espoir du peuple, et l’instinct de survie fait taire, pour un temps, les dissensions. Pour autant, les manigances politiques se poursuivent en coulisses, et la guerre commence à peine que certains préparent déjà l’après.
Mais sur la route du Verrou du Fleuve, son mythe s’écrira avant tout dans le sang, la terreur et la peine.

Ce livre a été une longue aventure qui m’aura pris, au final, onze mois de travail à plein temps (voire davantage, si l’on compte quelques nuits brèves vers la fin…). Mais je suis heureux d’avoir pris ce temps, car cela lui a permis de se construire dans de bonnes conditions. J’avoue être très, très impatient de le voir sortir et de pouvoir proposer la suite des aventures de Mériane et de l’épopée des Dieux sauvages, qui sera appelée à changer le visage d’Évanégyre à tout jamais.

Tandis que la saison des festivals se dessine, j’aurai le plaisir de venir à plusieurs événements pour en parler et vous le présenter ; comme toujours, n’hésitez pas à suivre cet espace pour suivre les dates quand je pourrai les annoncer, ou à consulter l’agenda !

Et encore merci pour votre fidélité et votre enthousiasme pour cette série, qui a dépassé de très loin mon imagination et qui me touche énormément, et dans laquelle j’investis toutes mes forces ! 

2018-03-13T16:19:20+02:00mardi 16 janvier 2018|À ne pas manquer|21 Comments

Découvrez la couverture de Port d’Âmes en poche chez Folio SF

Hééé je l’avais vue depuis un moment et elle est splendide, mais la correction envers l’éditeur dicte de ne rien dévoiler avant qu’il ne le fasse !

Port d’Âmes ressort donc en poche chez Folio SF le 4 mai, et je suis absolument enchanté, honoré, que le livre rejoigne cette collection qui m’a fait rêver comme lecteur depuis… eh bien, à peu près toujours (depuis l’ancienne époque de Présence du Futur).

Cette nouvelle couverture est signée Alain Brion, que je remercie d’avoir si finement capturé les nuits vaporeuses du Marché d’Aniagrad :

Couv. Alain Brion

Le livre a maintenant sa propre page au catalogue de la collection, que je vous invite bien entendu à consulter !

2017-03-07T16:46:49+02:00jeudi 16 février 2017|À ne pas manquer|8 Comments