Bonjour tentacule

Petit instant fanboy : cette année, nous apprennent les éditions Sans Détour, c’est le trentième anniversaire du jeu de rôle L’Appel de Cthulhu, tiré évidemment des oeuvres d’Honoré Patricia Lovecraft. Pour l’occasion, Sans Détour a publié une épaisse édition commémorative du « vrai » jeu, celui que les purs et durs connaissent, basé sur le système Chaosium, pas la trahison d20 à base de « j’ai un investigateur niveau 5 ». Sauf que nous avons en France le bonheur de profiter d’une réelle édition de passionnés, dont le système a été refondu pour en corriger les défauts, dont le contenu est augmenté avec des ajouts vraiment utile pour le jeu et dont la maquette intérieure est juste à tomber par terre (et je ne dis pas ça parce que Christian Grussi, directeur artistique et éditorial, est un copain : ceux qui ont tenu Asphodale entre les mains ou les bouquins d’Extraordinary Worlds Studio connaissent la qualité de son boulot). Alors oui, je n’ai pas le temps de jouer, oui, j’ai déjà 42 éditions de Cthulhu RPG, en français, en anglais, en moldovalaque, j’ai Cthulhu à la plage, Cthulhu cadre supérieur, Cthulhu Vs. Hello Kitty, mais, franchement, comment résister :
2011-09-15T10:13:45+02:00jeudi 15 septembre 2011|Geekeries|12 Commentaires

Joyeux affreux solstice

Chanté sur l’air de Carol of the Bells, bien entendu (paroles) ; petit film approuvé par l’inénarrable H.P. Lovecraft Historical Society, responsable de ces merveilleuses créations que sont ces chants de Nowel horrifiques. (Éternels – et dans ce domaine le terme prend un sens bien particulier – remerciements à Mélanie Fazi pour m’avoir fait découvrir cette merveille.) Peluche Cthulhu de Nowel trouvée chez Entertainment Earth.

2010-12-27T11:18:15+02:00lundi 27 décembre 2010|Expériences en temps réel|4 Commentaires

Keeper of the glyphs

J’ai récemment reçu dans le cadre des articles sur l’écriture la question « où allez-vous chercher tout ça ? » Avant de construire un billet bien ordonné, je pensais donner un premier élément de réponse personnel :

Faut que je traverse R’lyeh dès que je veux utiliser un caractère spécial. Ça laisse des traces, j’avoue. Depuis, il m’arrive de me réveiller la nuit trempé de sueur, emmêlé dans les draps, en hurlant des trucs sur les cédilles tombées du ciel, les créatures venues d’outrespace insécable et les chevrons noirs des bois. (Cette carte de clavier signale toute une ribambelles de glyphes spéciaux enfin accessibles simplement sous Windows d’une seule combinaison de touches avec Alt-Gr. Il faut pour cela installer un pilote de clavier très léger conçu par Daniel Liégeois et téléchargeable gratuitement sur son site. Merci à Oliver Gechter d’avoir signalé cet outil génial !)
2010-12-23T12:12:28+02:00jeudi 23 décembre 2010|Expériences en temps réel|6 Commentaires