Ce week-end, c’est Rue des Livres à Rennes !

Le salon du livre de Rennes, Rue des Livres, est pleinement implanté dans son quartier, la ville et la région depuis si longtemps que je n’ose pas le contempler parce que OH MON DIEU combien de siècles me regardent du haut de mon crâne ? Heureusement que je ne les vois pas. Du moins, pas sans un miroir et un peu de contorsion. Donc : ce week-end. Rennes. Rue des Livres. Un festival qu’il est vraiment convivial et où qu’il y a marqué GRATUIT sur l’affiche. Je serais vous, je viendrais, même depuis Plan-de-Cuques. J’y serai pour ma part tout le week-end, sur le stand de Critic, et il y a plein, plein de belles choses à faire. Lesquelles ? Ha mais donc : Découvrir le site officiel, le programme et tous les invités. Et pour ma part, je serai sur le stand Critic aux horaires suivants : Samedi – 10h à 12h30, 14h à 16h30, 17h à 19h. Dimanche – 10h30 à 12h30, 14h à 16h, 16h30 à 18h.
2019-03-13T21:02:36+02:00lundi 18 mars 2019|À ne pas manquer|1 Comment

« La Fin de l’histoire », nouvelle d’Évanégyre, en podcast gratuit sur Coliopod

Les adaptations et déclinaisons de textes et d’univers sont toujours pour moi une expérience fascinante et empreinte d’humilité : c’est à la fois un ravissement et un honneur de voir comment d’autres artistes peuvent s’emparer d’un univers ou d’une nouvelle. Et j’ai été immensément gâté par les voix d’Aurore Jecker et Cédric Simon, qui ont magnifiquement donné vie à « La Fin de l’histoire », et que je remercie ! Cette nouvelle originellement parue dans le premier numéro de l’hélas défunte revue Mythologica et reprise dans La Route de la Conquête est en effet disponible à présent en podcast (ou baladodiffusion), grâce à Coliopod, Cédric Jeanneret et tous ses soutiens, que je remercie également.
« La Fin de l’histoire » se déroule dans l’univers d’Évanégyre; un monde de Fantasy mâtiné de Steampunk que Lionel Davoust construit récits après récits et dont l’histoire d’étant sur plusieurs grandes époques. La nouvelle ici présentée se déroule durant l’époque impériale où un puissant Empire, utilisant la magie comme technologie, tente de réunifier, par la conquête et/ou l’assimilation, l’ensemble du monde. La rencontre avec d’autres civilisations ne se passe évidement pas toujours comme le souhaite ou l’espère l’Empire….
Ce texte est entièrement indépendant des autres récits se déroulant dans cet univers. Cependant, j’attire tout particulièrement votre attention dessus si vous l’avez découvert avec La Messagère du Ciel ou Port d’Âmes : il se déroule à l’époque de l’Empire d’Asreth(ia) et relate ce qui se passait à travers les yeux de ceux qui l’ont vécue. Rendez-vous sur cette page, ou votre agrégateur de podcasts préféré, pour retrouver le texte. J’espère que vous serez transporté comme je l’ai été par les comédiens, et bonne écoute !  
2018-03-13T16:19:08+02:00jeudi 18 janvier 2018|À ne pas manquer|Commentaires fermés sur « La Fin de l’histoire », nouvelle d’Évanégyre, en podcast gratuit sur Coliopod

La bande-originale de Psycho Starship Rampage disponible en entier sur YouTube

The__soundtrack__release_for_Psycho_Starship_Rampage_progresses..._here__the_sleeve_notes___gameaudio__vgmusicEt voilà. J’avais promis une sortie album et c’est en cours (plus d’infos sur le site Wildphinn) – mais pour l’heure, afin de ne plus tarder davantage, la bande-originale de Psycho Starship Rampage est disponible sur YouTube, avec une jolie playlist arrangée bien comme il faut, l’ensemble des titres, et une chaîne pour l’occasion qui servira uniquement à accueillir des morceaux complets dans un premier temps. Donc, si vous souhaitez vous tenir au courant des dernières sorties, n’hésitez pas à vous abonner ! Et à faire tourner la playlist si vous le souhaitez (c’est fait pour !)
2016-03-16T14:59:29+02:00jeudi 17 mars 2016|À ne pas manquer|Commentaires fermés sur La bande-originale de Psycho Starship Rampage disponible en entier sur YouTube

La boîte à outils de l’écrivain : Sonar

Sonar3Tandis que nous évacuons tous lentement l’excellent champagne et le mauvais Paracétamol des fêtes (ou l’inverse si vous n’avez pas de chance), remettons-nous en selle lentement sur la boîte à outils de l’écrivain, non pas avec un logiciel intense et compliqué exigeant une maîtrise de physique nucléaire à maîtriser, mais un petit outil tout bête et pourtant bien utile : Sonar. (À titre personnel, j’ai la chance considérable de ne plus avoir besoin de m’en servir, mais c’est une question fréquemment posée, et la référence que je recommande à chaque fois.) Sonar, tout simplement, sert à conserver la trace des manuscrits soumis, quand, et à qui. Ce qui présente l’immense intérêt de savoir quand il peut être pertinent de relancer, aide à ne pas envoyer le même texte deux fois au même support, ainsi qu’à conserver leurs coordonnées et leurs tarifs. Particulièrement utile quand on cherche à placer ses premiers manuscrits et qu’on défriche son marché. Alors oui, on peut très bien conserver ces informations sur un carnet Moleskine en cuir de jeune veau de Kobe, mais Sonar est gratuit, alors pourquoi se priver d’un outil spécifiquement conçu à cet effet ? L’usage en est extrêmement simple ; il s’agit simplement d’une petit base de données légère. sonar31 Au cœur, trois menus correspondant à trois aspects de la soumission :
  • Works représente vos travaux (ex. : romans, nouvelles, mashups Bouba x Patrick Sébastien) ;
  • Markets les supports susceptibles de les acheter (ex. : éditeurs, revues, foires au tuning des parkings Auchan) ;
  • Submissions croise les deux : qu’avez-vous envoyé à qui ? (ex. : mashup aux Presses Universitaires de France. Non. NON, NE FAITES PAS ÇA.)
Bien sûr, chaque élément s’édite et se détaille : sonar32 De là, on sort simplement la liste des soumissions à un marché donné, par exemple… sonar33 … et ce que l’on a vendu, ce qui attend une réponse, ce qui est prêt à partir : sonar34 Certes, la taille du marché francophone entraîne forcément un nombre de supports moindre que dans le monde anglophone, et donc la nécessité d’un tel outil est moins prégnante, mais c’est néanmoins un élément utile dans l’arsenal, qui est, encore une fois, entièrement gratuit1. Télécharger Sonar 3 (gratuit)
  1. Par le même créateur qu’yWriter comme remplacement de Scrivener, même si, pour ma part, je trouve que les deux logiciels ne jouent tout simplement pas dans la même catégorie
2018-07-17T16:50:31+02:00jeudi 7 janvier 2016|Best Of, Technique d'écriture|4 Commentaires

Écoutez en entier la piste « Hero, Really? » de la B.O. de Psycho Starship Rampage

playinglaunchpadL’article du jour est un morceau ! Je prépare toujours la sortie de la bande-originale complète du jeu Psycho Starship Rampage que j’ai réalisée sous le nom Wildphinn, mais il y a quelques formalités à régler. En attendant, voici en écoute libre et complète la version finale d’un des morceaux employés dans le jeu, « Hero, Really? » N’oubliez pas de jeter un oeil (ou une oreille) à la liste de lecture dévouée au jeu sur Soundcloud : ici.
2015-10-20T18:38:33+02:00mercredi 21 octobre 2015|Alias Wildphinn|Commentaires fermés sur Écoutez en entier la piste « Hero, Really? » de la B.O. de Psycho Starship Rampage

Jeudi teasing : des fonds d’écran La Route de la Conquête pour votre ordinateur

Couv. François Baranger

Couv. François Baranger

La paix d’Asreth pour la protection du monde ! La couverture splendide de La Route de la Conquête, réalisée par François Baranger, a suscité beaucoup d’admiration, à très juste titre. En conséquence, les magnifiques éditions Critic vous offrent deux fonds d’écran pour votre ordinateur à télécharger librement ci-dessous, aux couleurs des légions impériales de l’Empire d’Asreth :
Version avec texte - clic-droit puis "Enregistrer sous..."

Version avec texte – clic-droit puis « Enregistrer sous… »

Version sans texte - clic-droit puis "Enregistrer sous..."

Version sans texte – clic-droit puis « Enregistrer sous… »

Pour mémoire, le livre sort le 21 août, et est d’ores et déjà disponible en précommande : toutes les livres commandés avant le 18 août vous seront personnellement dédicacés. Pour (re)voir le sommaire et le contenu du livre, c’est ici.
2014-07-28T11:24:42+02:00jeudi 31 juillet 2014|À ne pas manquer|1 Comment

« L’Île close » (prix Imaginales) en diffusion libre

Couv. John Howe

Couv. John Howe

Bon sang ! Je l’avais promis depuis trois ou quatre éternités – voire une éternité d’éternités, c’est vous dire, un éternitéplex – mais je n’ai jamais pris le temps de le faire : mettre « L’Île close » en diffusion libre. Ce texte est probablement celui qui a bénéficié des plus larges retombées : lauréat du prix Imaginales, finaliste du Grand Prix de l’Imaginaire, traduit aux États-Unis, podcasté sur Utopod, sujet d’étude universitaire… Je reste éberlué et ravi de la faveur qu’a remporté cette variation hautement irrévérencieuse et référentielle sur le mythe arthurien. Merci à tou-te-s ! À l’origine, je voulais construire un mini-recueil à télécharger des nouvelles que je place en diffusion gratuite, mais j’ai largement trop attendu. Le projet n’est pas enterré, mais ce sera pour plus tard. Pour l’heure, voici donc le texte sous licence CC-By-NC-ND (diffusion libre, gratuite, sans contrepartie commerciale) :

PDF | EPUB | HTML

N’hésitez évidemment pas à faire circuler, c’est fait pour cela ; tous les textes en accès libre et gratuit sont présents sur la page correspondante. (Et si vous avez encore faim de mythe arthurien, n’hésitez pas à jeter un oeil à l’anthologie Lancelot, où figure « Le meilleure d’entre eux » !)
2014-10-29T15:38:18+02:00lundi 7 juillet 2014|À ne pas manquer|3 Commentaires