jeu

/Tag: jeu

Ce week-end, retrouvons à Lannion pour Scorfel

Ce week-end, la chouette convention Scorfel à Lannion fête ses cinq ans ! (Fichtre, le temps passe) Au programme, comme presque toutes les conventions dont j’ai tendance à parler, forcément (y a comme une cohérence) : des auteurs, des dédicaces et des rencontres. Mais Scorfel est aussi une convention de jeu (de rôle, de société, de plateau) extrêmement bien remplie, avec moult autres activités comme des expositions, des ateliers d’écriture, lectures publiques, travaux d’élèves (et bravo à la manifestation pour les liens qu’elle tisse dans la région), etc.

J’y serai pour ma part samedi et dimanche et je vous invite vivement à venir fêter l’imaginaire, voire, pour les plus courageux.ses, à rester jouer toute la nuit – parce que c’est possible ! Toutes les infos sont sur le site. Venez jouer, lire, regarder !

2017-10-21T14:35:46+02:00mardi 17 octobre 2017|À ne pas manquer|Commentaires fermés sur Ce week-end, retrouvons à Lannion pour Scorfel

La bande-originale de Psycho Starship Rampage disponible en format sans perte

Petit mot rapide pour clore le feuilleton de la distribution de la bande-originale de Psycho Starship Rampage (seulement un an et demi après, voilà une histoire qui m’aura appris plein de choses, la prochaine sortie sera beaucoup plus immédiate…) : l’album est maintenant disponible à peu près partout, chez tous les grands services de streaming (Spotify, Apple Music, Deezer…) ainsi qu’au téléchargement chez les grandes plate-formes (iTunes, Amazon…).

Comme on m’a posé la question, l’album est également disponible à l’achat en haute définition sans perte chez Bandcamp (et uniquement là).

Des liens ? Mais avec plaisir, des liens : cliquez sur le gros bouton qui vous convient !

get-it-itunes
get-it-amazon

get-it-apple-music
get-it-google-play

available-spotify

available-tidali

deezer-logo

2017-03-07T17:08:55+02:00mardi 24 janvier 2017|À ne pas manquer, Alias Wildphinn|2 Comments

Ecoutez la première piste de Psycho Starship Rampage en streaming gratuit

Hop ! Psycho Starship Rampage est sorti depuis une semaine et les retours ont été incroyablement positifs : merci à tous les joueur-ses ! En particulier, merci pour l’appréciation générale de la bande-son, ce qui me fait très chaud au coeur et me réjouit : je suis sorti un peu timidement du bois sur cette activité, sans trop savoir si le style séduirait ou non, et voir que c’est le cas (à un point que je n’imaginais pas, d’ailleurs) est simplement merveilleux et un encouragement à poursuivre !

Je vais sortir la bande-originale dans son intégralité sous peu, mais dans l’intervalle, pour fêter cela, je vais poster en écoute libre sur Soundcloud deux morceaux. Le premier est la piste d’introduction et d’ouverture du jeu, qui mélange symphonique et électronique, et qui développe des thèmes qu’on retrouve plus tard dans la piste Mega Tribute et le jingle de fin de niveau. Et voici :

2015-10-04T09:05:19+02:00lundi 5 octobre 2015|Alias Wildphinn|1 Comment

Un splendide artbook pour le jeu Abyss (+ une nouvelle)

Abyss est un jeu de plateau de gestion et de politique, intelligemment pensé, simple à prendre en main mais complexe à maîtriser, situé dans un royaume sous-marin – pour être simple, on pourrait parler de Game of Thrones sous la mer. Magnifiquement illustré par Xavier Collette (quand j’ai eu mon exemplaire, c’était la première fois que j’étais déjà content de simplement « regarder » un jeu avant de jouer), l’univers se voit à présent enrichi d’un superbe artbook émaillé de courtes nouvelles inédites d’imaginaire, un projet auquel je suis enchanté d’avoir participé !

 

abyss-universe-l-artbook

Couv. Xavier Collette

Auteurs au sommaire :

  • David Calvo
  • Lionel Davoust
  • Mathieu Gaborit
  • Thomas Hervet
  • Rozenn Illiano

Travailler à la fois sur la base des illustrations de Xavier et de la mécanique du jeu était une expérience très intéressante ; plutôt que de partir d’un thème et/ou des contraintes d’un appel à textes, la narration était entièrement libre – il s’agissait simplement de partir d’une illustration. Cela a résulté en un processus plus intuitif que d’habitude pour moi, plus organique (ce qui est bien raccord avec l’univers !), où j’ai simplement laissé monter les impressions suscitées par l’image.

La vidéo de réalisation de la couverture en time lapse est impressionnante.

Envie de vous l’offrir ? Le livre est disponible par exemple chez Jumanji-shop. Pour en savoir plus sur le texte.

2015-03-12T09:50:42+02:00jeudi 12 mars 2015|À ne pas manquer|2 Comments

Dans les détails de la technique d’écriture, avec DraftQuest

draftquestDraftQuest est une jeune application destinée à l’écriture, complétée par un cours en ligne, qui fédère déjà autour d’elle une communauté active et dynamique. Son originalité, c’est de combattre l’angoisse de la page blanche par une approche ludique, à base de pictogrammes, de quêtes et de points d’expérience, et en intégrant des outils de communication entre auteurs ; surtout, le programme est destiné autant aux apprentis auteurs désirant faire de l’écriture leur métier qu’à ceux qui souhaitent simplement s’y essayer sans optique de publication, juste à titre d’exploration. Ce qui est une approche rafraîchissante dans le paysage des programmes d’aides à l’écriture, qui délaissent souvent le plaisir et le jeu pour des cadres parfois rigides.

Avec David Meulemans, qui dirige et programme DraftQuest, nous avons parlé, bien sûr, technique d’écriture, dans le détail des rouages et des boulons :

David Meulemans : Lionel Davoust, vous avez écrit plusieurs romans. Vous semblez désormais consacrer l’essentiel de votre temps à l’écriture. Pouvez-vous-nous décrire une journée type de Lionel Davoust ?

Lionel Davoust : C’est effectivement le cas, à l’écriture de fiction, principalement, et parfois un peu de traduction ou d’éditorial. De manière générale, je ne suis pas du matin (le matin est un endroit froid et hostile où le seul réconfort s’appelle café). Du coup, je me réveille doucement en entretenant le lien avec la communauté sur les réseaux sociaux, le site, puis en m’occupant de ce que j’appelle les « affaires courantes » : courrier électronique, et les dizaines de petits à-côtés dont il faut s’occuper quand on est travailleur indépendant (contrats, articles brefs, relations avec presse etc.). Je fais une pause à midi et je coupe toute distraction l’après-midi pour me consacrer pleinement à l’écriture sans interruption, autant que possible, m’interdisant cette fois toute incursion en ligne. En phase de rédaction, je me fixe en général un quota d’écriture, allant de 15 à 20 000 signes en fonction de la sévérité de la date-butoir et de mon énergie.

Pour lire l’entretien complet, c’est sur le blog de DraftQuest : partie 1, partie 2.

2018-07-17T17:04:45+02:00jeudi 24 avril 2014|Best Of, Entretiens|Commentaires fermés sur Dans les détails de la technique d’écriture, avec DraftQuest

Pensées aléatoires : cochoncetés

Pourquoi les futurs parents proposent-ils de jouer à deviner le sexe, le prénom ou encore la date de naissance de l’enfant à venir ? On ne pourrait pas plutôt jouer à deviner des trucs plus rigolos que la perspective d’un(e) futur(e) ingrat(e) qui fera la grève de la faim pour avoir un scooter antigravité ou reviendra enceinte à douze ans, comme, par exemple, la position de conception ?

 

2014-08-30T16:33:18+02:00mardi 19 novembre 2013|Expériences en temps réel|3 Comments