Une expérience et un cadeau pour les abonnés de la liste de diffusion début mars

Okay. J’avoue que ces temps-ci, je profite à fond de la caisse de résonance qu’est Facebook pour dire du mal de Facebook, NON L’IRONIE NE M’ÉCHAPPE PAS mais bon – comment mieux clamer les crimes (car à ce stade, ce sont des crimes) de cette entreprise qu’en profitant au mieux de l’outil, hein ? Parce que c’est méta, c’est XXIème siècle, plus rien n’a de sens, on va tous mourir (un jour). Je fais campagne depuis des années, de loin en loin, pour qu’on ressuscite ce bon vieux RSS, et surtout pour vous, utilisateurs et trices, sachiez que cela existe, que c’est vachement facile à utiliser, et que ça vous garantit une information assemblée par vos soins, non filtrée, et indépendante de toute plate-forme californienne à la moralité aussi puritaine que douteuse (ce qui est un putain d’exploit quand on y pense). L’article est ici, allez-y, c’est gratuit, et ça peut vous libérer un peu plus. Au début du mois, j’ai réalisé un petit sondage informel sur Facebook : les amis, êtes-vous toujours là ? La réponse fut oui, même si, concernant les statistiques du présent site, le réseau bleu représente une goutte d’eau par rapport aux visites : environ 500 par mois sur un total de 10 à 14000 en fonction des mois (5%, quoi). (Si vous n’êtes pas au courant, Facebook trie à votre place le contenu que vous voyiez ; les pages auxquelles vous êtes abonné.es doivent payer pour arriver à vous passer leurs infos… pour lesquelles vous avez pourtant exprimé votre intérêt.) Donc, j’y suis, j’y reste, mais j’aimerais bien, si on pouvait y arriver, essayer de décaler un peu l’audience vers d’autres moyens de com’ (en ce qui concerne mes propres infos : RSS ou lettre d’information) parce que, beh, j’aime pas être complice d’une entreprise criminelle, c’est un peu comme manger de la baleine (oui, je ne recule devant aucune image vile). Donc, petite expérience, parce que, comme on dit en game design, le mieux ça reste de faire plaisir (OK, on dit pas exactement ça, mais c’est l’idée). Début mars, j’enverrai avec ma lettre d’informations mensuelle (KWI) un petit cadeau à tous les abonné.es, sous forme d’une réduction substantielle (parrainage) sur un des outils principaux de productivité que j’utilise au quotidien dans mon boulot d’auteur et d’indépendant. Alors évidemment, le but c’est de vous inciter à vous abonner à ladite liste, hein, puisque ça ne sera envoyé que là, on ne va pas se mentir, on est entre nous, et tu sais, auguste lectorat, que j’aime pas trop les manœuvres de marketeux, mais c’est une expérience. Donc, on expérimente. Attention, la réduction ne sera envoyée qu’une fois et limitée dans le temps : une fois que c’est parti, c’est fini, et Capri aussi. La lettre est typiquement envoyée dans la première semaine du mois, donc vous avez jusqu’à la fin février (qui est le mois plus court le plus court de l’année ! RHO LE PIÈGE DAVOUST EST VENDU AU GRAND CAPITAL) pour vous inscrire. Par exemple là :

Rejoignez les 294 abonnés à ce site : pour ne manquer aucune information, entrez votre

Vous affirmez avez pris connaissance de la politique de confidentialité du site. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens contenus dans chaque message.

Et sinon, je continue à relayer les trucs comme d’habitude sur Facebook et les autres réseaux, et je ne compte pas arrêter. Donc pas de pression. Mais une bière, si vous voulez.
2019-03-02T08:00:13+02:00lundi 25 février 2019|À ne pas manquer|2 Commentaires

Évolutions de la lettre d’informations (KWI) – important pour vos abonnements

Petite annonce de service et de maintenance : j’en parlais depuis un moment, et mes idées se sont à peu près décantées. Il est temps que la lettre d’informations du site (KWI) évolue… et surtout se simplifie grandement. Et après avoir réfléchi et regardé un peu ce qui se faisait ailleurs, je crois être parvenu à une solution convenable.

La situation actuelle (et pourquoi elle est confusante1)

La situation actuelle, disons-le franchement, est à peu près incompréhensible pour tout le monde. Actuellement, la lettre d’informations connaît deux « étages » :
  • Toutes les semaines, un résumé automatisé de l’activité du blog est envoyé à tous les abonnés ;
  • De temps en temps, j’envoie en plus une lettre personnelle pour signaler un événement majeur (la parution toute récente de Le Verrou du Fleuve, par exemple).
Or, on peut être abonné à l’un, l’autre, les deux, et typiquement, si on est abonné au premier, on l’est au second, mais pas inversement. Bref, on n’y pige rien, et je constate que pas mal d’abonnés à la liste s’en retirent deux semaines plus tard, probablement parce que les messages automatisés les gonflent, et je comprends tout à fait. C’est un vieil héritage des toutes premières versions du site où j’offrais de suivre l’actualité des publications et/ou les expériences en temps réel du blog, pensant que si l’on était intéressé par les secondes, on l’était par les premières mais que l’inverse était certainement faux. Des années de blogging et aussi, il faut bien le dire, l’évolution de mon activité d’auteur m’ont donné tort – on est très rarement intéressé par les premières seules. Donc, on va simplifier tout ça.

My Master Plan

M’inspirant fortement de ce que fait David Sparks, je projette d’unifier ces deux contenus en une seule lettre mensuelle plus personnelle. Elle proposera deux choses :
  • Un aperçu un peu plus détaillé de ce sur quoi je travaille, de l’endroit où je me trouve, etc. Des choses que je partage assez rarement sur le site, finalement, mais que je me sentirais plus à même de partager dans le contexte un peu plus personnel du courrier électronique. Une sorte d’aperçu des coulisses, en gros – si vous me faites le plaisir de vouloir recevoir mes actus dans votre boîte de réception, le moins que je puisse faire, c’est ajouter un peu de valeur !
  • Un résumé mensuel des articles les plus importants du blog, pour vous assurer que vous n’ayez rien raté (avec les vicissitudes des réseaux sociaux).

Et si je veux continuer à recevoir le blog plus régulièrement ?

Ma foi, vous avez bien raison, et tout le monde devrait suivre votre exemple. Vous êtes certainement très beau ou belle. Choisissez, je suis pas sectaire. Bref. Il existe déjà moult canaux pour ce faire :
  • La page Facebook, évidemment – pour bien recevoir les notifications à l’heure, n’oubliez pas de cocher « Voir en premier » dans les paramètres de votre abonnement à la page (voir ci-contre) ;
  • Twitter – mais c’est volatil, je sais ;
  • Le flux RSS – oui, ça existe toujours et c’est vachement pratique ; je m’y suis récemment remis et je prépare une petite série d’articles sur les chouettes manières de s’en servir pour rester informé sans la bulle de filtrage des réseaux sociaux.
Et si vous voulez continuer à recevoir le blog par mail ? Je sais que quelques personnes sont attachées à cette fonctionnalité, or il me semble que ce sont plutôt des personnes douées techniquement. La solution consiste typiquement à convertir le flux RSS du site ( http://feeds.feedburner.com/lioneldavoust ) en alertes courriel. Deux solutions pour ce faire :
  • Utiliser un service type Blogtrottr (entrez l’adresse du flux à gauche, votre adresse à droite, et c’est parti) ;
  • Ou, plus technique, un service type IFTTT / Zapier (justement pour les plus technophiles d’entre vous) qui fasse la même chose (des tas de recettes disponibles peuvent même brancher le flux directement sur votre plate-forme de lecture préférée, type Instapaper ou Pocket par exemple).
J’espère que cela rendra les choses plus simples et intéressantes pour tout le monde. Mais n’hésitez pas, si ces perspectives vous hérissent, à le signaler en commentaires. Rien n’est fait, et si ça ne plaît à personne, je ne fais rien, hein (une activité toujours séduisante, bien entendu).
  1. Du verbe confuser. Ben quoi ?
2018-03-25T19:51:13+02:00lundi 26 mars 2018|À ne pas manquer|2 Commentaires

Le retour (et le départ) de la newsletter [KWI]

Enfer et damnation : la liste de diffusion et les courriels notifiant la publication de nouveaux articles sur le blog était cassée depuis plus de deux mois sans que je m’en aperçoive ; merci à celles et ceux qui me l’ont signalé. Cela semble réparé à présent. Cela me semble une bonne occasion pour faire évoluer le système (gérer deux listes d’abonnement étant un peu compliqué et finalement superflu). KWI et les notifications fusionnent à présent en une seule liste, et je supprime le petit sondage à l’inscription auquel personne ne répondait de toute façon. Voici dorénavant comment cela fonctionne :
  • Tout le monde est à présent abonné aux notifications du blog. (Puisque les actualités de publication s’y trouvent de toute façon postées en premier lieu.)
  • Pour éviter des courriels quotidiens (superflus, lassants et faisant clairement double emploi avec les réseaux sociaux à l’heure actuelle), une seule notification est envoyée : le mercredi, récapitulant les publications de la semaine passée. (Pour un suivi quotidien, il y a toujours le flux RSS.)
  • Il me reste possible d’envoyer ponctuellement des messages exceptionnels à tous les abonnés, mais cela deviendra extrêmement rare, et seulement en cas d’urgence (ou d’événement majeur).
J’espère que ces changements vous conviendront, n’hésitez pas à faire part de votre opinion en commentaires !
2014-02-18T16:11:11+02:00mercredi 19 février 2014|À ne pas manquer|Commentaires fermés sur Le retour (et le départ) de la newsletter [KWI]

Abonnements à KWI et au blog

sen_maintenanceAve tenebrae, Je signale un petit changement de comportement des abonnements par mail au blog et à la liste d’informations. Ça ne change rien pour les abonnés actuels, mais uniquement pour les futurs. Voici comment ça se passait avant :
  • Vous vous abonniez à la liste de diffusion ;
  • Si vous le souhaitiez, vous pouviez en plus vous abonner au blog.
Voici comment ça se passera maintenant :
  • Vous vous abonnez à la liste, ce qui vous abonne au blog avec ; 
  • Si cela représente trop de trafic, il est toujours possible de supprimer l’abonnement au blog.
Le fait est que les abonnements à la liste résultent souvent d’un intérêt pour le blog. La liste de diffusion ayant un trafic très réduit, il arrive régulièrement que des visiteurs s’abonnent, ne reçoivent rien, oublient, puis me demandent comment leur adresse a atterri sur la liste. Beh, heu, c’est vous qui l’y avez mise. Pour rendre le trafic de cette nouvelle-ancienne liste un peu plus concis, la revue de presse est par ailleurs retirée des abonnements au blog par courriel. Si vous êtes déjà abonné à la liste mais pas au blog, vous n’êtes pas abonné de force. Par contre, ça semble le bon moment pour rappeler que, si vous désirez vous abonner au blog, il suffit de cocher une option sur votre profil.
2013-08-09T14:48:39+02:00mercredi 14 août 2013|À ne pas manquer|10 Commentaires

Un an de blogging, bilan 2011

Oui, l’horrible GIF animé était indispensable. Un blog sans GIF animés hideux, c’est comme un blog sans fichier MIDI atroce qui défile en fond. Or, je n’ai pas de fichier MIDI atroce qui défile en fond. Il fallait faire un choix. Fichtre, j’ai l’impression que je faisais le bilan 2010 hier : je m’étais promis de conduire un tas de réflexions sur la direction où je voulais conduire cette plate-forme, et puis… C’est resté à du « il faut que je réfléchisse à la direction où je voudrais conduire cette plate-forme ». Je me suis efforcé de tenir un rythme de publication quotidien aussi longtemps que possible, mais j’ai retenu trois leçons de cette expérience :
  • Quand le travail est trop pressant et que le blog doit passer à la trappe pour raisons de priorités conflictuelles, je me sens extrêmement coupable. Or, je n’aime pas me sentir coupable.
  • Je m’use. Même si je peux poster davantage de trucs idiots, vient un moment où l’on n’a pas forcément quelque de chose qu’on juge passionnant à raconter tous les jours – surtout quand on se sent obligé de trouver. Or, je n’aime pas m’user.
  • D’après ce que révèlent mes statistiques, un rythme de publication quotidien ne s’accommode pas forcément très bien de tes habitudes, auguste lectorat. Trop d’information tue l’information, il semble. Ou alors, je n’ai pas trouvé comment la présenter mais hey, un blog est une constante élaboration.
J’arrête donc de me mentir et je fais mon coming out : Expériences en Temps Réel n’aura plus pour ambition ferme d’être mis à jour quotidiennement, mais « deux à cinq fois par semaine » me semble un objectif à la fois véridique et réalisable. Quotidien si je m’en sens l’envie, un peu moins si la maison brûle, et walah. Et cela me donnera la place de respirer dans les moments accaparants où le travail est trop pressant pour me permettre d’être en ligne. Ce qui n’empêche pas de réfléchir à une meilleure présentation de l’information. Je continue à me demander si ce blog doit continuer à se comporter comme un grand fourre-tout cosmique – alors qu’il y a certaines catégories que je n’ai pas alimentées depuis un bon moment – ou bien s’il me faut recentrer sur la littérature et la narration, qui constituent quand même les sujets les plus visités ici. (Probablement rapport au fait que, hey, c’est mon boulot, tout ça.) Mais je n’ai pas très envie de perdre cette liberté d’improvisation non plus. Je risque donc d’adopter une stratégie décisionnelle pointue, en vigueur à tous les échelons des grandes entreprises : Ne toucher à rien et attendre de voir. Au chapitre des améliorations à prévoir, j’aime cette version 4 du site, qui a apporté nombre de progrès et a jeté les bases d’un certain nombre de principes indispensables à une plate-forme digne de ce nom. Néanmoins, ça ressemble encore trop à un labyrinthe et j’atteins déjà des limitations techniques qui m’empêchent de proposer certains contenus, comme des portails sur les univers de Léviathan et d’Évanégyre. Je vais donc commencer à plancher sur une version 5, qui améliorera les fondations de celles-ci, et qui devrait me permettre de gagner encore davantage de temps. Un mot en particulier sur un des points de la v4 dont je suis extrêmement insatisfait : les envois des nouvelles par mail. Normalement, c’est fait automatiquement via Feedburner, mais, dans les faits, cela ne fonctionne pas. Feedburner a souvent deux à trois jours de retard – j’ai vu jusqu’à une semaine – et on m’a signalé, à très juste titre, que quand il s’agit d’annoncer un passage à un salon ou dans un média et qu’on reçoit l’info après coup… Eh bien, c’est frustrant. Entièrement d’accord. Tout cela va donc changer (dès que possible) :
  • Pour l’actu, je vais réintégrer la bonne vieille liste d’infos par mail (KWI), ce qui m’ajoute un peu de boulot, mais il est parfaitement absurde et contre-productif que les actus se perdent dans la stratosphère. Si vous êtes abonné à l’actuel flux d’actus, vous n’aurez rien à faire, vous serez directement inscrit sur la résurrection de KWI.
  • Pour le blog, je vais remplacer l’abonnement par mail géré par Feedburner par celui fourni par WordPress. Cela ne peut pas être pire, de toute manière (je vais m’occuper de la transition, là aussi).
Je ne sais pas encore dans quel ordre ces rénovations se feront, la logique voudrait que je m’occupe des abonnements d’abord et de la v5 ensuite, mais je suis comme un petit chaton, j’aime bien les nouveaux jouets qui brillent, et j’ai évidemment envie de proposer cette v5 au plus vite. On verra. Comme d’habitude, si vous avez des envies particulières, des commentaires ou des choses que vous n’aimez pas sur la plate-forme actuelle, c’est plus que jamais le moment de vous exprimer, afin que je m’efforce d’en tenir compte pour la nouvelle mouture ! Horrible GIF animé récupéré sur un Skyblog dont la seule contemplation fait couler le servo par lé orey, bihen antandu.
2011-12-26T20:52:26+02:00lundi 26 décembre 2011|Actu|10 Commentaires

Nouveaux flux d’information, nouvelle newsletter

La mise à jour du site se poursuit et les nouveautés concernent aujourd’hui la façon de recevoir les informations en-dehors du site. J’ai toujours tenu à séparer plus ou moins clairement le flux d’information du blog de celui des nouveautés ; il me semble que l’on peut avoir envie de se tenir au courant de l’actu des publications sans forcément vouloir suivre les articles du blog. J’avais retiré momentanément cette fonctionnalité lors du passage chez FeedBurner, mais, maintenant que tous les flux sont à peu près calibrés en interne, je peux à nouveau faire ce que je veux.

Flux RSS

Question flux, il est à présent possible de rester connecté au site de trois manières différentes :

Rester informé par courriel

C’était une fonctionnalité d’Over-blog que j’ai perdue lors de mon plongeon à la Johnny Wessmüller vers l’indépendance : recevoir par mail une notification quand un nouvel article est posté. On me l’avait redemandée et, grâce à FeedBurner, il m’est enfin possible de vous la fournir à nouveau. Il s’agit, tout simplement, de recevoir par mail, une fois par jour, un message vous redirigeant vers les articles du jour (s’il y en a). Au pied de chaque page, vous trouverez deux formulaires correspondant chacun à un des flux RSS principaux : un pour l’actu seule, un pour le blog complet + actu. Si vous préférez recevoir des alertes par mail, n’hésitez pas à vous inscrire à l’un des deux.

Rest in peace, KWI

Comme je le disais aussi lundi, le maître-mot de la v4 de ce site est l’automatisation des tâches de mon côté afin de me faire gagner un temps précieux que je peux occuper à des choses plus intéressantes que faire des copier-coller, comme discuter avec vous ou écrire des histoires. L’ancienne lettre d’informations par mail, [KWI], disparaît donc : l’alimenter était fastidieux de mon côté. En plus de manipulations nombreuses que j’oubliais même parfois de faire, elle pouvait nécessiter la rédaction d’une version spécifique des informations. Elle se trouve remplacée par l’abonnement par mail au flux d’actualités. La fonctionnalité subsiste donc. Si vous êtes abonné à KWI, je ne peux pas vous faire migrer automatiquement vers ce nouveau service, hélas. Mais c’est très simple. Vous devriez déjà avoir reçu un dernier mail d’informations expliquant la migration, et un autre vous invitant à rejoindre l’abonnement par mail au flux FeedBurner d’actu. Il vous suffit de confirmer votre inscription en cliquant sur le lien fourni dans le mail envoyé par FeedBurner – ou l’ignorer si vous ne souhaitez plus recevoir ces infos, ou encore si vous préférez vous abonner au flux complet (rendez-vous en pied de page). Voilà pour les nouveautés de la v4.0.3. Si vous avez des questions, notamment pour les non-geeks à qui je parle chinois depuis lundi, n’hésitez pas ! Description fort juste de la fonction printf() trouvée ici. Il y a d’autres couvertures bidon O’Reilly, si c’est votre genre de lolz.
2011-05-06T00:56:56+02:00mercredi 4 mai 2011|Actu|Commentaires fermés sur Nouveaux flux d’information, nouvelle newsletter