Génération Critic (café littéraire à ImaJn’ère 2016)

Jean-Hugues Villacampa, Laurent Genefort, Laurent Whale, LD, Romain d'Huissier, Xavier Dollo (Thomas Geha)

Jean-Hugues Villacampa, Laurent Genefort, Laurent Whale, LD, Romain d’Huissier, Xavier Dollo (Thomas Geha)

Les éditions Critic sont entrées dans la deuxième moitié de leur première décennie ; le festival ImaJn’ère 2016, à Angers, proposait lors de cette table ronde de revenir sur le parcours de cet éditeur – libraire, des débuts prudents à la cadence professionnelle qu’on connaît actuellement, en passant par le succès national du Projet Bleiberg de David S. Khara. Avec Laurent Genefort, Laurent Whale, Romain d’Huissier, Xavier Dollo a.k.a. Thomas Geha et moi-même, et une animation chaleureuse réalisée par Jean-Hugues Villacampa. Justin Hurle commente le débat sur le site Kulturopat.
2016-07-10T15:30:09+02:00mercredi 20 juillet 2016|Entretiens|Commentaires fermés sur Génération Critic (café littéraire à ImaJn’ère 2016)

Une librairie amie en difficulté

phenomenejTerrible accident pour Phénomène J, excellente librairie / bouquinerie angevine, fervent soutien de l’imaginaire notamment à travers des initiatives associatives, des fanzines critiques, le salon ImaJ’nère et les anthologies associées qui ouvrent leurs pages aux débutants : un dégâts des eaux en cave a détruit une grande partie du stock et grandement fragilisé les bases de données. La boutique signale ses difficultés et un possible appel à l’aide, peut-être à travers un financement participatif. J’ai eu le plaisir de participer plusieurs fois à ImaJ’nère et d’aller signer à la librairie : je peux témoigner de l’accueil merveilleux, du professionnalisme et de la fidélité amicale de l’équipe. Plus qu’une boutique, comme tout bon libraire, « Phéno » est un point d’eau pour des passionnés, une communauté qui s’est tissée par amour de la littérature, et se trouve à l’origine de quantités de projets qui communiquent et font vivre cette passion, en particulier à travers des événements. Si vous vous trouvez dans la région d’Angers, je ne peux que vous encourager vivement à aller y faire un tour, dans un premier temps, à effectuer quelques achats pour aider à faire vivre le commerce. Le fonds estsi vaste, impossible de ne pas trouver votre bonheur. (Notamment, mes chers étudiants passionnés d’imaginaire, si vous me lisez, allez faire un tour là-bas, petits saligauds, et investissez-vous dans la communauté.) La boutique se trouve 3, rue Montault, derrière la cathédrale. Et dès qu’un plan d’action sera mis en place par l’équipe, comptez sur moi pour vous rabâcher les oreilles avec, parce que ce lieu ne doit pas disparaître : on a trop peu de bons libraires pour ne pas leur filer un coup de main quand les temps sont durs.
2015-01-06T23:13:02+02:00mercredi 7 janvier 2015|Le monde du livre|2 Commentaires