Worldcon 2009

/Tag: Worldcon 2009

Worldcon : jour 4

Service d'ordre au taquet

Dawaaaaaaaaa

Et voilà, c’est fini… Et j’ai donc la sensation frustrante de n’avoir vu qu’un quart de tout ce que la convention avait à offrir. Forcément, mais n’empêche : j’aurais voulu m’initier à la filk, mieux voir les costumes, traîner un peu plus du côté des panels éditoriaux américains… Impossible de tout faire.

La fatigue s’accumulant, j’ai observé un rythme plus réduit ces deux derniers jours, mais encore une fois riche en rencontres ; j’ai eu le plaisir de discuter longuement avec Sheryl Curtis, la brillante et charmante traductrice des nouvelles de Jean-Claude Dunyach, chez qui j’avais eu le plaisir la veille au soir d’assister aux feux d’artifice donnés par la ville de Montréal pendant tout l’été, soirée qui s’était poursuivie en longs échanges sur la technique littéraire avec Laurent Genefort et Lucas Moreno.

(suite…)

2010-02-01T18:26:48+02:00mardi 11 août 2009|Le monde du livre|1 Comment

Worldcon: jour 3

La nuit devait être de courte durée car je tenais absolument à venir au business meeting de la convention. Ces réunions, auxquelles tout participant de la Worldcon peut assister et où il peut voter, décident de l’avenir d’un certain nombre de projets de la science-fiction américaine, dont le lieu des conventions suivantes et la forme des prix Hugo.

None shall pass.

None shall pass.

C’était pour cette raison que je souhaitais particulièrement assister à la réunion du matin. Cheryl Morgan a alerté l’opinion sur le projet de suppression de la catégorie semi prozine, réduisant les revues aux fanzines et aux revues professionnelles, sans moyen terme. Exit donc la reconnaissance de Locus ou de Clarkesworld.

La forme même de la réunion est assez impressionnante, avec une discipline ferme quant au temps de parole, à l’organisation des débats et aux propositions d’amendement, façon parlement, mais avec des geeks pour la plupart quinquagénaires proclamant sur leur T-shirt leur amour de Doctor Who et s’esclaffant à la moindre private joke. De quoi être encore plus consterné par notre Assemblée nationale.

La proposition d’abolition de la catégorie a été rejetée par environ deux voix contre une. Les défenseurs de la motion ont expliqué leurs raisons : mal définie et mal cernée, la catégorie nécessite une refonte entière, et comment mieux procéder qu’en la supprimant ?

Mouais.

(suite…)

2010-02-01T18:26:53+02:00dimanche 9 août 2009|Le monde du livre|Commentaires fermés sur Worldcon: jour 3

Worldcon : jour 2

Je suis faible, faillible, corruptible et parjure. Je m’étais promis de blogger tous les soirs sur la journée qui venait de s’écouler mais il n’a fallu qu »une ambiance chaleureuse et une compagnie intéressante pour me faire rester jusqu’à une heure indue aux room parties la veille au soir (donc le soir que je vais chroniquer maintenant – suivez un peu, enfin, quoi).

Mais comme cette introduction risque de suffire à me faire lyncher direct, je vais subrepticement reprendre du début avant qu’il ne soit trop tard. (Mais si, tout cela est très simple.)

Oui oui, l'effet est complètement raté, on est d'accord.

Oui oui, l'effet est complètement raté, on est d'accord.

(suite…)

2010-02-01T18:26:57+02:00dimanche 9 août 2009|Le monde du livre|1 Comment

Worldcon : jour 1

Bon, mon horloge biologique indique 6h du matin mais je m’étais promis de chroniquer l’événement jour par jour, alors banzai.

Cette première journée qui se termine fut un grand moment de plaisir. Passée la première intimidation face à la taille proprement ahurissante de l’événement (la Worldcon occupe tout le palais des congrès de Montréal, propose des dizaines d’animations simultanées et une librairie qui ferait se pâmer tout bibliophile), on découvre un événement qui mêle à la fois interventions pointues sur le genre et atmosphère qui ne se prend pas au sérieux – l’enthousiasme du fandom tel qu’on l’aime. J’imagine bien qu’il ne doit pas être exempt de ses querelles de clocher, mais qu’importe : l’étranger que je suis ne les voit pas et profite.

dsc00009

(suite…)

2010-02-01T18:27:01+02:00vendredi 7 août 2009|Le monde du livre|Commentaires fermés sur Worldcon : jour 1

Worldcon : jour 0

… Ben oui, parce que ça commence en réalité que demain.

J’aime les aéroports. Pas seulement parce que ce sont des lieux riches de potentialités mais parce que tout le monde y a l’air factice, en plastique, disposé là, souriant, pour le bénéfice du vrai touriste. Je suis persuadé que c’est comme à Disneyland. De pauvres gars enfilent des peaux de voyageurs gais pour un salaire de misère et déambulent dans l’aérogare en prenant des vols qui n’existeront jamais. Les cravates en duty free sont perpétuellement recyclées. La moitié des gens assis sur les banquettes n’en décollent jamais, et personne ne s’en rend compte.

(suite…)

2010-02-01T18:27:08+02:00jeudi 6 août 2009|Le monde du livre|Commentaires fermés sur Worldcon : jour 0

Programme Worldcon

anticipationMalgré ma décision tardive d’aller à Anticipation, l’équipe de programmation a eu la gentillesse de bien vouloir m’intégrer au programme ; merci à elle, surtout à Jean-Louis Trudel !

L’événement s’annonce d’une envergure proprement gigantesque qui, à en juger par le guide préliminaire, tient un peu du festival de Cannes. C’est à la fois très impressionnant et très enthousiasmant de voir les littératures de l’imaginaire célébrées avec une telle passion et autant de moyens. Ça risque de faire un choc au petit Français que je suis. 🙂

J’aurai le plaisir d’intervenir sur trois débats (sous réserve de changements de dernière minute) :

  • Jeudi 6 août, 15h30 : Web 2.0 : distraction ou ressource ? Le web 2.0 (blogues, réseaux sociaux, etc.) sert-il l’écrivain ou l’éloigne-t-il de son boulot principal ? Avec Alexandre Lemieux, Michael Citrome, Jeanne-A Debats, LD.
  • Jeudi 6 août, 17h : Fantasy: The French Touch. Fantasy has flourished in French over the last twenty years. How has it been different? What are its particular strengths? Avec Stephan Laurent, Natasha Beaulieu, Laurent Genefort, Pierre Pevel, LD.
  • Dimanche 9 août, 20h : La programmation des lecteurs de SF. Faut-il être tombé(e) très jeune dans la marmite pour aimer la SF ? Avec Peter Cohen, Julie Martel, Lily Faure, LD.

Des séances de dédicaces, voire de lectures publiques, seront probablement prévues. (Je serai notamment dimanche 9 août à 17h avec l’intrépide équipe de l’anthologie le Nouveau Space Opera, paru chez Bragelonne, pour parler de traduction.) Dès que j’en sais plus sur les horaires, je mettrai un mot ici et sur Twitter.

Je suis vraiment enthousiaste à l’idée d’aller à Montréal. Ce sera mon troisième voyage là-bas, j’aime beaucoup ce pays. Je n’ai qu’un regret : je ne serai pas en mesure d’aller faire un peu de whale watching (« croisière aux baleines », comme on dit là-bas en bon français) ! Ce sera pour la prochaine fois. 🙂

2010-02-01T18:32:36+02:00vendredi 31 juillet 2009|Actu|Commentaires fermés sur Programme Worldcon

Around ze world

C’est marrant, ce matin je regardais le diaporama-souvenir des 40 ans de la mission Apollo 11 (40 ans déjà, fichtre), rêvant sur des photos d’une puissance évocatrice rare, rappelant à l’homme son insignifiance dans l’univers, comme celle-ci :

Et combien l’espace, immense et froid, nous écrase de son indifférence, gouttes de conscience perdues dans le vide. Difficile de conserver son arrogance humaine, l’assurance d’avoir raison en toutes choses, quand on voit ce genre de photos, qu’on s’imagine, puce au loin. Mais ce n’est pas de la soumission à la nature ni du mysticisme new-age, juste le retour d’un peu d’humilité et la simple sensation de faire partie du monde, tout simplement.

Qu’a-t-on besoin d’une autre appartenance quand on a celle-là ?

Tout cela pour dire que c’est pour un petit billet d’infos placé sous un signe… planétaire.

sfsignalTout d’abord, l’équipe de SF Signal m’a fait l’honneur de me demander mon avis sur la question suivante : « Que se passe-t-il sur la scène SF&F internationale que les lecteurs anglophones risquent de manquer ? » Mon humble tentative de réponse se trouve ici (en anglais) ; les contributions (bien meilleures) des autres auteurs sont lisibles également sur cette page et celle-là.

anticipationPar ailleurs, je serai présent à Anticipation, le Congrès mondial de la science-fiction (« Worldcon »), qui se tiendra à Montréal du 6 au 10 août 2009. Je suis vraiment ravi de venir à cet événement ; en plus de représenter une grande chance pour les littératures de l’imaginaire de langue française, car la convention se tiendra bien évidemment en anglais et en français, permettant des rencontres uniques avec les États-Unis, j’ai un amour immodéré pour le Québec (qui est quand même le pays qui nous a donné l’improvisation théâtrale, la poutine et Marc Labrèche, chacun pris isolément valant déjà ma vénération éternelle). J’ai déjà réservé ma visite guidée nocturne dans le Montréal hanté.

Je m’efforcerai de vous faire partager l’événement en ligne via le site ConReporter, plus exactement sur cette page (qui agrège ce blog et Twitter).

Bon, seul ennui, cela veut probablement dire que je dois m’atteler à ce que je repousse depuis un moment : construire un versant anglais à ce site web. Pas évident sans mettre le dawa dans les adresses françaises, que je ne veux pas changer une énième fois. Donc, si vous voyez le site se comporter bizarrement, n’ayez crainte, n’essayez pas de régler votre téléviseur, c’est juste que je contrôle les horizontales et les verticales. Ou, du moins, que j’essaie.

2010-02-01T18:28:27+02:00jeudi 16 juillet 2009|Actu|Commentaires fermés sur Around ze world