La Messagère du Ciel (« Les Dieux sauvages » vol. 1)

///La Messagère du Ciel (« Les Dieux sauvages » vol. 1)

La Messagère du Ciel (« Les Dieux sauvages » vol. 1)

Le premier volume de la saga « Les Dieux sauvages ». Lauréat du prix Elbakin.net du meilleur roman de fantasy francophone et du prix Imaginaire Découverte des Petits mots des libraires.

Catégorie :

Description du Produit

Roman, éditions Critic, 2017

Prix Elbakin 2017 du meilleur roman de fantasy français

Prix Imaginaire Découverte 2018 des Petits mots des libraires

Présélection du prix littéraire de l’imaginaire Booktubersapp

Lionel Davoust entrelace avec maîtrise les arcs narratifs et pose les enjeux d’une guerre d’envergure à venir. On sera au rendez-vous pour les suites des aventures de Mériane. – Bifrost

Coup de cœur fantasy 2017 – L’intelligence du récit couplée au parfum d’une aventure épique et spirituelle. – Librairie Decitre (Grenoble)

Un roman dense, charpenté, rempli de moments épiques, de batailles sanglantes – qui m’ont largement évoqué L’Iliade. […] Lecteur, prends garde, car une fois ce livre terminé, on souhaite connaître la suite ! – Solaris

« Écoute Ma parole : l’Éternel Crépuscule cachera le soleil, étouffera les plantes et changera les hommes en bêtes, car Aska, le Dieu de la Nuit, ne tolère d’autres enfants que les siens. »

Mériane est une trappeuse, une paria, une femme. Autant de bonnes raisons d’en vouloir aux Dieux qui ont puni le peuple de la Rhovelle pour les fautes de ses aïeux. Car depuis la chute du glorieux Empire d’Asrethia, le monde est parcouru de zones instables qui provoquent des mutations terrifiantes, les gens ont faim, et une religion austère qui prêche la haine des femmes soutient un système féodal.

Pourtant, quand les Dieux décident de vider leur querelle par l’intermédiaire des humains, un rôle crucial échoit à Mériane. Pour elle débute une quête qui la verra devenir chef de guerre et incarner l’espoir de tout un peuple.

Couverture par Alain Brion.

Les Lectures de Bouch

j’ai absolument ADORÉ toutes les pistes de réflexions que l’auteur soulève au fil de son intrigue. Le roman n’en sort que grandi, et moi… Moi, je suis comblée !

Je ne peux que saluer ce choix de la part de romanciers français [avec Estelle Faye] de se confronter aux codes de la fantasy anglophone – tendance G.R.R. Martin – pour faire jeu égal avec les plus grands.

Appuyez sur la touche Lecture

Il y a quelque chose que je trouve formidable chez Lionel Davoust : son travail sur l'histoire, bien sûr, mais aussi son corollaire, un travail sur les mythes. […] si vous n'avez pas encore mis les pieds à Evanégyre, je vous y encourage.

Au cœur de mes lectures et mes rêveries

La Messagère du ciel est la preuve qu’on peut avoir des personnages féminins géniaux dans un univers qui les déteste. [… du côté des] dialogues retors où chaque mot à son importance, la Rhovelle n’a rien à envier à Westeros.

Dans un style fluide et très vivant, l’auteur nous offre une galerie de personnages attachants et intrigants et une histoire solidement bâtie. […] La messagère du ciel est sans conteste une réussite qui vient confirmer le talent de son auteur à explorer un univers déjà d’une grande richesse.

Blog-O-livre
Blackwolf

8/10. une intrigue solide, efficace et entraînante avec son lot de rebondissements et de trahisons.

Book en Stock

Ce récit est incroyablement envoûtant, dense et riche. Riche de ses personnages, riche de ses situations, riche de son imaginaire, riche de sa complexité, mais aussi riche de ses mots car la plume de Lionel Davoust est un pur régal.

Elbakin.net

8/10. Ce premier tome est indéniablement une réussite. Lionel Davoust avec les dieux sauvages assume son talent de maître des mots au service de contrées lointaines et sauvages qui s’enrichissent au gré des récits sur Evanégyre, en attendant la suite.