Les Questions dangereuses

///Les Questions dangereuses

Les Questions dangereuses

Un monde où les Questions sans Réponse vous tuent. Deux fins esprits du Royaume de France mènent l’enquête. Un hommage – ou un pied de nez – au maître Alexandre Dumas.

Catégorie :

Description du Produit

Court roman, éd. Hélios, 2019

Lionel Davoust s’amuse littéralement. Difficile de ne pas se laisser prendre au jeu car si l’idée de départ est séduisante, le texte l’est tout autant. – Elbakin.net

L’honneur, le plaisir, la joie, je manque de qualificatifs pour cette véritable découverte. – eMaginarock

Totalement réjouissant, à la prémisse originale et à la richesse inattendue. – Lilitherature

Ah, Batz ! Clerc, moine – que dis-je, philosophe ! – ce sont là les métiers à haut risque, non le nôtre. Nous au moins n’avons jamais aucun doute dans le maniement des armes, mais eux qui mijotent avec elles continûment sans jamais y échapper finissent par confondre Question et Réponse, oubliant qu’il y a l’extrémité que l’on empoigne et celle avec laquelle on tue.

1637 : Qui a assassiné le docteur Lacanne, en plein château de Déversailles ? Pour connaître la réponse à cette question, le mancequetaire Thésard de la Meulière, son libram à la main, est prêt à résoudre les énigmes les plus perfides… jusqu’aux confins de l’indicible.

Romancier émérite, Lionel Davoust navigue aussi bien dans les eaux du polar (pour la série « Léviathan ») que celles de l’imaginaire et notamment de la fantasy (La Messagère du Ciel, prix Elbakin.net, ou bien encore Port d’âmes). Avec Les Questions dangereuses, dans une édition complétée d’une longue interview, il nous offre un récit haut en couleur dans lequel la moindre énigme peut vous coûter la vie…

Avec un entretien exclusif avec l’auteur réalisé par Nicolas Barret. Couv. Ammo.

Autres éditions

  • Texte seul en édition numérique, éd. ActuSF, 2015.
  • Texte seul in Dimensions de Capes et d’Esprit vol.2, anthologie dirigée par Éric Boissau, éd. Rivière Blanche, 2011.
Sometimes a book

Très bonne lecture. Un roman très original dans lequel l’ambiance cape et d’épée est très bien retranscrite et qui tient en haleine du début à la fin grâce à la puissance des mots.

L’idée de base est très intéressante, sa mise en œuvre fun et intelligente, élégante, et truffée de références, tout en rappelant indéniablement les romans de capes et d’épées (et avec une tite surprise à la fin^^).

eMaginarock

L’honneur, le plaisir, la joie, je manque de qualificatifs pour cette véritable découverte aux yeux (et au cerveau) de ceux qui, comme moi, sont passés à côté de la publication originelle.

Les carnets d’une livropathe

Ce récit est d’une remarquable finesse et si jubilatoire que je l’ai en grande partie lu à haute voix au bénéfice des corneilles (honneur le plus souvent réservé au grand Terry Pratchett).

Elbakin.net

7.5/10. Lionel Davoust s’amuse littéralement. Difficile de ne pas se laisser prendre au jeu car si l’idée de départ est séduisante, le texte l’est tout autant.

Les chroniques du chroniqueur

En un texte court, Lionel Davoust parvient à montrer la violence et le pouvoir que peuvent avoir les mots, en transposant leur force dans un univers de Fantasy assez barré et original.

Bulle de Livre

On retrouve avec plaisir la plume acérée de Lionel Davoust […] si vous aimez (ou pas) les histoires de capes et d’épée, c’est une petite lecture très agréable.

Mots silencieux

Ne pouvant être exhaustive au risque de rédiger un pavé indigeste, je conclus en vous enjoignant expressément de vous procurer ce petit bijou !

Restons en contact !

Recevez par courriel actualités et articles
DEUX ENVOIS / MOIS MAXIMUM
OK
Désinscription facile à tout moment
close-link
Cliquez-moi