Couv. service artistique Seuil Image © Bertrand Desprez / Agence VU

Roman sur le libre arbitre, les manipulations, avec en filigrane une réflexion sur les religions, trouvant un délicat équilibre entre fantastique et ancrage dans notre réalité, « Léviathan, la nuit » est une grande réussite. Surpassant le déjà très bon premier tome, sa conclusion laisse le lecteur pantois, témoin d’une puissance démesurée que rien ne semble pouvoir stopper, et impatient de découvrir le fin mot de l’histoire.
Un article de Lorhkan à lire sur son blog.