Ce qu’ils en ont pensé :

Difficile au final de dire qui est le véritable antagoniste du roman et ceci fait aussi la force de ce roman qui en quelques pages saura multiplier les rebondissement jusqu’au dénouement ! Aucun doute, Lionel Davoust m’a convaincu de son talent ! BaronBreton
Vous l’aurez compris, La Volonté du Dragon de Lionel Davoust est un livre de Fantasy que j’ai trouvé très sympathique, avec un rythme entrainant, une histoire intéressante, et des personnages crédibles. Je ne peux que vous conseiller de le lire, ainsi que le reste des œuvres de l’auteur, tant qu’à faire. – Orfeus, IfIsDead
Une nouvelle fois, Lionel Davoust se dispense de descriptions à rallonge pour nous emmener dans son monde, un monde qui trouve justement tout son écho dans l’économie et la précision de celles-ci, dans les images claires et saisissantes, les sons et les odeurs qu’elles génèrent immanquablement. Vous voulez être les héros du livre ? Vous l’êtes! – Bibliomanu, Paperblog
Je me souviens de cette sensation au moment où j’ai compris la puissance du livre, ce qu’il renfermait et l’ingéniosité, l’imagination derrière tout ça. J’ai été quelque part hypnotisée par cette histoire, comprenant ses enjeux, redoutant la fin. […] Le sieur Davoust sait assurément comment captiver ses lecteurs ! – Lis Tes Ratures
La volonté du dragon est un roman très court… 165 pages… et pourtant tous les ingrédients sont là pour en faire un livre intéressant : un récit qui s’enchaîne bien, des personnages variés et non manichéens. – Endea, Clair Obscur
Et en 170 pages, Lionel Davoust arrive à nous prouver qu’il n’est pas nécessaire d’écrire des bouquins de l’épaisseur d’un dictionnaire pour convaincre son lectorat. Les amateurs de batailles navales et de jeux du destin seront ravis. Ceux qui aiment l’écriture soignée et un vocabulaire riche également. – Tigger Lilly, Le Dragon Galactique
Lionel Davoust est un rénovateur […] Sous sa plume, la fantasy traditionnelle se renouvelle avec talent. – Jean-Claude Vantroyen, Le Soir
8/10. En ces temps d’inflation, ce court roman de 165 pages rassemble tous les critères pour passer un agréable moment de lecture. Et franchement, c’est déjà beaucoup. – Nicolas W., scifi-universe
9/10. Le langage est maîtrisé, fluide et prenant, au rythme soutenu et parfaitement orchestré, pour un roman de grande qualité. Dès les premières pages, la singularité de ce monde surprend et envoûte, avant que le lecteur soit totalement happé dans le bouillonnement des événements. – Lelf, Imaginelf
7/10. Délicatement ciselé dans une forme aussi complexe qu’harmonieuse, le récit se suffit à lui-même et tient le lecteur en haleine jusqu’au terme de ce sanglant combat. – Belgarion, Elbakin
9/10. Ce roman nous offre un mélange de science-fiction, de fantaisie et de stratégie martiale assez époustouflant et éprouvant, c’est un roman qu’il vous faut à tout prix dévorer ! […] La Volonté du dragon est dense, il se lit vite, que dis-je, il se dévore et vous laissera « sur le cul » (passez-moi l’expression) une fois refermé. – Chaperon Rouge, Psychovision.
C’est un coup de coeur […] Il y a plein de bonnes idées dans ce roman et cet univers d’Évanégyre, et pour ne rien gâcher elles sont bien développées. – Tortoise
L’histoire est très bien menée […] Un seul véritable regret : on arrive trop vite à la fin. – UNABCD
La lecture de La Volonté du Dragon reste donc globalement plaisante même si le texte apparaît comme une brève introduction à un univers qui ne demande qu’à se déployer. – Ketty Steward, ActuSF
« La volonté du Dragon » est un incontournable dont je me suis régalé. – Frédéric Gobillot
[…] ouvrez ce livre et découvrez comment la fantasy peut aussi se révéler riche de sens et d’esprit. – Cornwall, Mythologica.net
Très bien écrit, ce court roman est un formidable moment de lecture […] une grande réussite ! – Elaura, Onirik.net
De la fantasy française recommandable, mais encore plus si vous aimez la marine. – Henri Bademoude, Délices & Daubes
Lionel Davoust nous livre ici un premier roman qui regorge d’idées et de réflexions philosophiques au travers d’une construction originale. Le style est ouvragé et laisse entrevoir un travail du verbe maîtrisé. – Mott’, Itinéraire Bis
Après Thomas Geha, Lionel Davoust est le second auteur édité par les éditions Critic. Un choix éclairé, vu le travail de narration, de l’univers et des personnages. – Temps de Livres
La Volonté du Dragon est une réussite absolue. Une écriture exigeante, une histoire à la fois simple et tellement complexe, des personnages fouillés, des retournements aussi redoutés qu’inévitables, une conclusion en véritable point d’orgue d’une symphonie de canons et de coups d’échecs. – Nicolas Soffray, la Yozone
La Volonté du Dragon fut d’une lecture très agréable. Le format “court” ne nuit en rien à son intérêt, et puisque l’auteur annonce qu’il reviendra prochainement foulé les terres d’Evanégyre, j’espère que ce sera sur un roman plus “trapu” afin de mieux découvrir cet univers. – Heat27
Sans porter aucun jugement de valeur, Lionel Davoust transmet de façon intuitive et ludique des idées complexes, proche d’une certaine vérité humaine. Les divers rebondissements dans l’équilibre des forces en présence nous mènent à douter de l’issue du conflit… jusqu’à la surprise finale. – Li-Cam
8/10. Je conseille vivement ce roman qui m’a fait passé un très bon moment et qui m’a surpris sur fond d’opposition entre la magie et la technologie. Un roman mené parfaitement où il est difficile de choisir qui mérite de gagner ou de perdre. – Blog-o-Livre.
Ce livre n’est pas un coup de cœur mais un coup de charme (la différence? hum ça se ressent pas pareil, j’ai même presque envie de dire que ça pourrait devenir un livre « doudou »). – Snow Bubble
Ce qui m’a séduit dans ce récit, c’est d’abord sa rigueur et sa compacité. […] Ensuite, il s’agit d’une bataille maritime : un récit guerrier donc, mais pas militariste, avec deux niveaux d’affrontement […] et un twist final vraiment surprenant. […] Enfin, c’est pour moi un exemple réussi de mélange Fantasy et de SF qui a un côté très japonais. Bref, le Docteur Non vous le prescrit chaudement ! – Docteur Non, Quadratour
[…] style très vivant […] La bataille navale est très bien rendue grâce à l’immersion du lecteur à bord de La Volonté du Dragon, le vaisseau amiral de la flotte de l’Empire […] Le suspense dure jusqu’au bout. – Zordar
15/20. Aucune règle ne sied au déroulement d’une bataille, les plus grandes stratégies comme les rapports de force indiscutables peuvent se retrouver totalement renversés par le facteur humain. Et Lionel Davoust nous le raconte avec brio, dans ce roman de fantasy maritime et militaire particulièrement réussi. – Traqueur Stellaire
J’ai vraiment été ravi de la fin du roman, pas parce qu’elle est spectaculaire – même si elle l’est un petit peu – mais parce qu’elle est véritablement adaptée. […] Bref, un bon livre, français qui plus est, que je conseille à tous ceux qui souhaitent passer un agréable moment ! Je regrette seulement que l’auteur n’ait pas (encore) plus écrit que ça ! – Over-Booked
4/5. L’écriture repose sur un brillant équilibre de description et d’action. Elle est également riche de réflexions pour rendre le tout crédible et cohérent. […] Comment ne pas apprécier le rythme crescendo qui nous fait palpiter à chaque page ? – Acro
4/5. Lionel Davoust a réussi à me faire aimer des personnages que je devrais détester et ça, c’est assez incroyable ! Sa plume est vraiment magnifique, très visuelle, et je suis heureuse de l’avoir découvert. – Olya

Retour à la page livre de La Volonté du Dragon