Couv. Kerem Beyit

J’ai tendance à dire chaque année que le recueil est aussi bon, sinon meilleur que l’année précédente. La version 2012 n’échappera pas à la règle. […] Une anthologie d’une grande variété, où les auteurs se plaisent autant à jouer avec les classiques qu’à nous emporter hors des sentiers battus, en une poignée de pages hélas, trois fois hélas, trop vite dévorées…
Une chronique de Nicolas Soffray à lire sur la Yozone.