Holy shit. L’Enterprise. Dans l’eau. Je veux dire, l’Enteprise dans l’eau !!

Oui, je sais, la bande-annonce a quelques semaines, mais bon… Je trouve ça bien pour un 24 décembre. Ça réveille le fanboy comme le gamin la veille des cadeaux. Les rumeurs vont bon train quant à l’identité du grand méchant de ce film. On a lu Khan Noonien Singh, adversaire archétypal des films Star Trek en raison du deuxième de la série, l’un des plus réussis d’entre eux, mais on favorise à présent Gary Mitchell, l’antagoniste du tout premier pilote de la série originale avec William Shatner dans le rôle de Kirk. Dans ce pilote original, Where no Man Has Gone Before, Mitchell devenait une sorte d’entité divine après que la barrière au centre de la galaxie a révélé son potentiel psychique latent. Une idée intéressante qui irait bien dans la veine du Star Trek selon Abrams qui rend régulièrement hommage aux détails les moins connus de la licence, tout en s’ouvrant vers le non-Trekkie. Et cela permet d’avoir en face de Kirk un surhomme qu’il connaît personnellement, soit, en un mot, un Khan qui ne soit pas Khan, et ce serait une bonne chose plutôt que de sortir du chapeau un inconnu peu crédible (je te regarde, Shinzon).