Cela vaut bien un petit mot ! La toute première chronique de Port d’Âmes, juste à temps pour l’arrivée du livre en librairie, est signée le Bibliocosme :

Elbakin.net

8/10. Il n’est donc pas ici question d’un “simple” bon roman de fantasy, car l’auteur ne se limite pas aux codes du genre et le classicisme de certains éléments du récit n’est en rien un défaut du fait de sa maîtrise (et d’une dimension tragique touchante).
Le fond, la forme, une lecture prenante sans “se contenter” de divertir, que demander de plus ?

Merci beaucoup pour cet article détaillé !