Comme promis, le site se prend un petit coup de jeune et change de couleurs pour adopter celles de la trilogie « Les Dieux sauvages », dont le premier volume sortira en mai, en même temps en Port d’Âmes en poche. Plus lisible et plus praticable, en principe, certains bugs ont été corrigés (il en reste) et, surtout, la page d’accueil propose une importante refonte, plus facile à naviguer. Le gros du travail a été effectué sur la page d’accueil. Les actualités principales sont à présent rassemblées toutes au même endroit :

Cliquez pour agrandir

Les couvertures sont interactives – elles se retournent en passant la souris dessus, avec quelques infos et un lien direct vers la page du livre concerné. Le blog et les ressources se trouvent rassemblés dans une section plus graphique :

Cliquez pour agrandir

Là aussi, les cartes se retournent, permettant de partir à la pêche en fonction de l’image idiote d’illustration (car des années d’images idiotes en archives doivent servir, il faut qu’on soit très clair là-dessus). Cela signifie aussi que La Messagère du Ciel dispose enfin de sa propre page dédiée comme tous les autres livres. C’est ici, et c’est là que les informations et chroniques viendront s’archiver, comme ailleurs.

Projets à venir pour le site

Maintenant que j’ai à nouveau une plate-forme fonctionnelle, certains chantiers vont pouvoir avancer (si le temps me le permet). Il y a les portails univers, qui deviennent de plus en plus urgents, notamment pour Évanégyre, ne serait-ce que pour répondre aux deux questions les plus fréquentes : par quel bouquin commencer ? (réponse : celui qu’on veut) quel est l’ordre chronologique des récits dans la trame ? (j’ai une jolie frise en préparation) Je pense aussi refondre les catégories du blog en quatre grands thèmes généraux pour couvrir tout ce dont il est question ici. Il y a actuellement trop de subdivisions, donc certaines restent en jachère pendant des mois. De toute façon, en 2017, on tend à ne plus avoir douze sous-catégories pour un blog. J’espère que ce réaménagement te plaira, auguste lectorat ! N’hésite pas à donner ton avis (ou à relever les petits bugs qui risquent inévitablement de rester).