Déconnexion annuelle pendant les fêtes (plus longue que d’habitude)

Ho ho ho, disent les pubs de Noël avec un fake Santa Clause de Bas de Page (promotion Super U valide à partir de cent cinquante euros d’achat, n’inclut pas le rayon poissonnerie ni les lots de chaussettes). C’est donc à nouveau ce moment de l’année où l’on tend à se retirer avec les siens, ceux qu’on a choisis et parfois ceux que non, avec un degré de bonheur que je vous souhaite maximal mais dont on doit toujours accepter sereinement l’inévitable potentiel de variance quand Jean-Eudes est dans le coin (n’est-ce pas Jean-Eudes), mais après ce sera pas si pire on aura de quoi boire.

Bref : joyeuses fêtes ! Ne vous rendez pas malade physiquement et psychiquement avec ça, lâchez prise (de courant), paix à vous toutes et tous sur terre, dans les cieux, et dans les espaces interdimensionnels des supercordes.

Pour ma part, c’est donc la déconnexion annuelle, je disparais de la surface de la terre, des cieux et des espaces interdimensionnels des supercordes, et surtout d’Internet et de tout moyen de communication (et notamment des commentaires ici) – sachant que, pour raisons personnelles, ma déconnexion sera plus longue que d’habitude. Je m’évapore donc tel un djinn pendant un mois entier (le saviez-vous ? C’est dans les espaces interdimensionnels des supercordes que les génies des lampes se retirent quand on ne les appelle pas) pour une brève retraite offline que j’autodécrète bien méritée, avec un retour en ligne et au monde prévu aux alentours du 20 janvier.

Cela signifie qu’il n’y aura pas de post de bonne année ni de newsletter habituelle avant cette date, mais pas d’inquiétude, je ne me serai pas ouvert l’autre main sur un Tupperware en verre pour faire symétrique, juste, je referai surface plus tard, parce que. Procrastination continue dans l’intervalle avec le rythme habituel, les épisodes ayant été produits en avance et l’intrépide diffusion assurée par Elbakin.net se poursuivra aux dates prévues (merci à l’équipe).

Prenez toujours soin de vous, n’oubliez pas que rire chaque jour c’est comme un bon steak (avec variante tofu s’il vous en dit), vaccinez-vous, soyez excellent·es les uns avec les autres et surtout n’embrassez aucune cuve de produits chimiques que vous ne connaissez pas, même si elle se présente à vous le 31 décembre sous une branche de gui.

2021-12-11T17:11:57+01:00jeudi 16 décembre 2021|À ne pas manquer|1 Commentaire

Recevez Comment écrire de la fiction ? dédicacé jusqu’au 12 décembre + grosse promo numérique sur tout le mois

Les éditions Argyll ne vous proposent pas que des pubs improbables, elles joignent le geste à la parole, et notamment pour l’un d’eux, dépêchez-vous car l’opération est très limitée dans le temps (jusqu’à dimanche) : pour toute commande de Comment écrire de la fiction ? passée sur le site d’Argyll, les exemplaires seront dédicacés, juste à temps pour l’offrir à cette personne de votre entourage qui écrit, qui peut être vous, car si vous écrivez, vous êtes plusieurs à l’intérieur de toute façon. C’est également le cas pour Le Chien du forgeron de Camille Leboulanger.

Et d’autre part, cette fois sur tout le mois de décembre, Comment écrire de la fiction ? est à prix cassé en numérique (3,99€ au lieu de 7) :

Là, c’est un peu moins limité dans le temps. Mais un peu quand même. Donc ne tardez pas, des fois que la presse à imprimer des caractères numériques tombe en panne avant Noël.

2021-12-07T11:10:06+01:00mercredi 8 décembre 2021|À ne pas manquer|Commentaires fermés sur Recevez Comment écrire de la fiction ? dédicacé jusqu’au 12 décembre + grosse promo numérique sur tout le mois

L’Impassible armada redux est disponible en numérique

… dans le sillage (heh) de la version papier.

Le livre est maintenant disponible au prix tellement doux qu’on lui ferait de câlins de 1,49 € seulement. Sur toutes les plate-formes si vous y tenez, mais surtout en direct chez l’éditeur, au même prix et sans DRM, et surtout direct de la production à la consommation, ça c’est du circuit court m’sieur-dame.

« L’impassible armada » ne se range pas aisément dans une catégorie, si ce n’est dans celle des bons récits qui possèdent un supplément d’âme, propre à séduire le lecteur.

La Yozone

➡️ La page du livre chez les éditions 1115

Couv. Victor Yale
2021-12-09T19:10:39+01:00mercredi 24 novembre 2021|À ne pas manquer|2 Commentaires

Ce week-end, rendez-vous aux Enchanteurs autour de Rennes

Et donc, jeudi soir, je serai à Nantes, mais je serai de retour pour le week-end, car ce sont les Enchanteurs à Châteaugiron. (Et Châteaugiron, c’est juste à côté de Rennes.)

L’entrée est gratuite, c’est dans un château, et c’est un événement vraiment super sympa qui n’a lieu que tous les deux ans, donc à ne pas manquer quand il se produit. Le thème de cette année est « Magie et sorcellerie », et qui sait, on parlera peut-être de Didier Raoult alors. (Ce tackle vous est offert par l’amicale des mecs qui sont plus sur les réseaux sociaux.) ÉVIDEMMENT. JE. PLAISANTE. HEIN

Sérieusement, c’est vraiment un chouette événement avec beaucoup de costumes, d’activités pour les grands et petits, d’auteurs et illustrateurs. Ne laissez pas mon humour pourri vous empêcher de venir. Ou sinon, tiens, venez me casser la gueule, repartez avec un livre.

(Je plaisante toujours, hein ?)

➡️ Les Enchanteurs, Châteaugiron, 27-28 novembre

2021-11-29T18:05:09+01:00mardi 23 novembre 2021|À ne pas manquer|2 Commentaires

Jeudi à Nantes : soirée dédicace / entretiens avec Argyll à l’Atalante

Si vous êtes à Nantes (ou à Montpellier et vraiment très motivé·e, on ne sait jamais) :

Or doncques oui : c’est la vitrine de la magnifique librairie l’Atalante à Nantes, et ce jeudi 25, Camille Leboulanger et moi y serons en dédicace à partir de 18h30, en compagnie des bien-aimés fondateurs des éditions Argyll, Simon Pinel et Xavier Dollo. J’aurai donc plein de Comment écrire de la fiction ? et je serai prêt à vous raconter tout ce qu’il y a dedans avant que vous l’achetiez, parce que je suis un super mauvais commercial là-dessus. Heureusement, un essai, ça ne se spoile pas.

En fait si. À la fin on découvre que c’est le majordome qui écrit tous mes bouquins.

2021-11-25T14:25:37+01:00lundi 22 novembre 2021|À ne pas manquer|2 Commentaires

Ce samedi, dédicace à Alfabulle (librairie toute proche de Rennes)

Mais où est-ce exactement ? Alfabulle est une librairie super chouette à Melesse, 5-7 rue de la Mézière, tout près de Rennes.

Mais quand est-ce ? Ce samedi, donc, mais en matinée seulement : rendez-vous à partir de 10h jusqu’à 13h.

Mais avec qui est-ce ? Je serai là en compagnie de l’excellent Thomas Geha alias Xavier Dollo.

Mais est-ce que ce sera bien ? Si vous venez, ce sera forcément super, et je vous invite à venir vous en rendre compte, hohoho comme je suis subtil.

À samedi !

2021-11-15T18:39:01+01:00lundi 8 novembre 2021|À ne pas manquer|Commentaires fermés sur Ce samedi, dédicace à Alfabulle (librairie toute proche de Rennes)

La Fureur de la Terre (« Les Dieux sauvages » 3) est disponible en POCHE

Nous y sommes ! La suite de la saga « Les Dieux sauvages » continue son chemin en réédition poche chez Folio SF, et aujourd’hui le tome 3, La Fureur de la Terre, est disponible !

Couv. Georges Clarenko

La ville de Loered, le Verrou du Fleuve, ploie sous la pression des armées démoniaques, mi-chair, mi-machine, du dieu Aska. Affamée, malade, la population ne tient plus que par la foi que lui inspire Mériane, l’envoyée du dieu Wer.
Pour survivre, Mériane et les siens n’ont pas d’autre choix que de braver la colère divine. Car dans les vestiges maudits de l’Empire d’Asrethia repose peut-être une puissance capable de rivaliser avec celle d’Aska.
Tandis que le passé du monde émerge, la nature réelle du conflit qui oppose les dieux rivaux se dessine, et les Rhovelliens affrontent leurs plus terribles sacrifices. Quand la mort frappe tous les jours, il n’y a pas de héros, pas d’épopée – seulement la nécessité de survivre jusqu’au lendemain.

Je suis ravi que la suite de l’histoire soit disponible pour tous ceux et celles qui découvrent la saga dans cette collection, car je considère à plus d’un titre ce tome comme le pivot du projet : en plus de figurer mathématiquement au milieu (tome 3 sur 5), il révèle que, oui, bel et bien, la méfiance était de mise pour le lecteur·rice… 

Merci de votre enthousiasme au long cours pour cette saga et, comme toujours, faites vivre vos libraires !

2021-11-03T18:06:10+01:00jeudi 4 novembre 2021|À ne pas manquer|Commentaires fermés sur La Fureur de la Terre (« Les Dieux sauvages » 3) est disponible en POCHE

L’Impassible armada est DISPONIBLE !

Et hop, c’est officiel, après les avant-premières du week-end et le récit de l’intrépide réalisation de la couverture :

Couv. Victor Yale

L’Impassible armada est disponible dans toutes les librairies : du roman d’aventure maritime mêlé de surréalisme et d’absurde, une ambiance rappelant l’humour noir de « Tuning Jack » ou de Les Questions dangereuses.

On avait regardé, horrifiés, les cristaux mous submerger le pont et les camarades sauter à la mer sans même attendre la fin, gelés par dizaines. Ce jour-là, la glace avait chanté fort pour eux.

À présent, elle chantait aussi alors que notre propre bâtiment, l’Awesome Pride, prenait de la vitesse, porté par le Flux. La glace, on la voyait ruisseler comme de l’eau sur de la pierre noire – le véritable océan. Ce que j’aurais voulu le retrouver, lui. Elle, j’essayais de pas l’écouter, mais ce glouglou apaisant, tranquille, libérait une note bleue, obsédante, qui me faisait mal à la tête, comme quand on boit trop froid.

Novella en version augmentée, avec un tout nouveau contrechant : seulement 7 € dans toutes les librairies.

➡️ Site de l’éditeur

2021-10-18T18:28:32+02:00lundi 18 octobre 2021|À ne pas manquer|8 Commentaires

Comment a été réalisée la superbe couverture de L’Impassible armada

Les éditions 1115 aiment les objets qui existent, comme les beaux livres qu’on tient en main, et cette maison réalise autour des couvertures de leurs ouvrages un boulot artistique à la fois impressionnant et malheureusement un peu inusité de nos jours, car :

Couv. Victor Yale

… les couvertures de leurs livres existent vraiment.

C’est-à-dire qu’une grande part de leurs compositions sont réalisées à partir de sculptures réelles, photographiées et composées, ce qui représente un boulot à la fois considérable, fascinant et bien peu connu. Du coup, j’ai tanné les éditions pour pouvoir partager un truc drôlement cool : l’histoire de la réalisation de la magnifique couverture de L’Impassible armada.

Je passe le relais à Victor Yale et Frédéric Dupuy pour ce récit en images, et qui vous permettra d’entrevoir comment ce genre de couverture se réalise :

Grand merci à Victor Yale et à Frédéric Dupuy !

Plus très longtemps à attendre pour voir le livre en vrai, puisque pour mémoire, le livre sera disponible en avant-première ces jours-ci aux Imaginales, avant sa sortie officielle le 18 octobre. Et pour seulement quelques jours, tous les exemplaires commandés avant le 15 octobre sur le site de l’éditeur seront dédicacés de ma blanche main à l’occasion du festival. Ne tardez pas !

➡️ Informations complémentaires et commandes

2021-10-20T18:07:23+02:00mercredi 13 octobre 2021|À ne pas manquer, Juste parce que c'est cool|4 Commentaires

Les actes du colloque universitaire des Imaginales 2020 sont disponibles

Game of Thrones, un modèle pour la fantasy ? est un épais volume rassemblant les interventions des chercheurs et chercheuses en littérature réalisées au cours du colloque universitaire organisé par les Imaginales en 2020 :

Au printemps 2019, la diffusion de la dernière saison de la série télévisée Game of Thrones a l’effet d’un tsunami dans le paysage culturel mondial. On peut désormais, et sans doute pour longtemps encore, observer les traces laissées par son passage. L’objectif de ce livre est d’établir un premier bilan collectif sur ce que le succès de la série mais aussi des romans de George Martin ont pu apporter à la manière dont la fantasy est perçue. Dans quelle mesure le phénomène GoT a-t-il transformé la fantasy ?

Entre articles et interventions d’auteurs, ce livre vous replonge dans l’univers de cette série mythique et dans la fantasy telle qu’elle est désormais.

Contributions de Maureen Attali, Tasnime Ayed, Florian Besson, William Blanc, Yann Boudier, Marie-Lucie Bougon, Justine Breton, Florian Favard, Vivien Feasson, Marie Kergoat, Romain Mathieu, Laura Muller-Thoma, Aurélie Paci, Thierry Soulard et Anne Besson.

Le livre sera bien entendu disponible aux Imaginales dans quelques jours ; j’avais eu l’honneur d’apporter une minuscule pierre à l’édifice (une pierrette, disons) (sans pot au lait) en participant à la table ronde auteurs et autrices au sujet de l’influence de l’œuvre de Martin dans le genre (intervention disponible sur YouTube).

Le livre sort aux éditions ActuSF, et notez que pour encore 24 heures, toute commande sera dédicacée par les intervenantes et intervenants !

➡️ Plus d’informations et commander

2021-10-22T18:23:18+02:00mardi 12 octobre 2021|À ne pas manquer|Commentaires fermés sur Les actes du colloque universitaire des Imaginales 2020 sont disponibles

Titre