Votre attention s’il vous plaît :

Email

Je reçois un volume très important de courriers électroniques et, après des années à essayer de me maintenir à flot et à mon grand regret, je dois me rendre à l’évidence : c’est impossible sans l’installation de quelques caveats d’usage. Vous voulez m’écrire, tout d’abord : je vous en remercie. Le formulaire ci-dessous est à votre disposition ; sachez que je lis toujours tout très vite. C’est répondre convenablement qui me pose un problème. Aussi, veuillez ne pas vous offusquer si je réponds tardivement ou de manière brève. Entre ne pas répondre du tout, décevoir tout le monde à commencer par moi, et faire une réponse courte mais au moins pouvoir dire « hey ! c’est cool ! je suis là ! » j’ai choisi le moindre des deux maux. Veuillez s’il vous plaît, ne pas m’en tenir rigueur.

Maintenant, les petits caveats :

  1. Pas de publicité ni d’offre promotionnelles, tout particulièrement pour des agences de référencement, de vente de liens, d’achat d’espace publicitaire ou toute activité dite de monétisation des blogs. Aucune exception. Je ne fais pas ça, et si vous ne savez pas lire ce qui précède, je ne voudrai certainement pas faire affaire avec vous. Toute publicité sera ignorée et votre adresse directement marquée comme indésirable. In English : no ads, no promotional offers, especially for SEO companies (which I despise), no link selling agencies, no advertising companies and such – they will be systematically ignored and your e-mail address will be blacklisted. If you can’t read, I will certainly not do any business with you. More details here
  2. Vous organisez un salon / festival et voulez me proposer de participer ? Super ! Et merci pour votre attention, et pour votre intérêt. Toutefois, dans l’intérêt de nous faire gagner du temps à tous, sachez que je demande le remboursement des frais engagés. Si vous ne voulez, ou ne pouvez pas proposer ces conditions, je suis navré mais sachez que je déclinerai (raisons).
  3. Je ne chronique pas de littérature de fiction (raisons). Je suis ouvert à toute forme d’envoi de service de presse (je vous donnerai mon adresse postale en privé) et vous remercie de cette attention, en revanche, si vous désirez obtenir un article de blog sur un roman ou une nouvelle, je ne suis pas l’interlocuteur qu’il vous faut.
  4. Vous postulez pour un stage ou un travail ponctuel : merci de respecter les règles basiques du bon sens et de la correction. Je ne réponds pas aux annonces automatiques, aux CV génériques des étudiants à l’arrache, aux bouteilles lancées à la mer qui me donnent l’impression qu’au fond, vous n’en avez pas grand-chose à faire de votre démarche.
  5. Disponibilité pour mentoring / coaching / travaux de lycéens et étudiants : veuillez vous référer à cet article avant toute démarche.
  6. Je ne peux pas beta-relire vos textes. Hélas, je n’ai pas la disponibilité pour ça (voir cet article où je m’en explique en détail). Pour vous aider et vous aiguiller, je propose déjà quantité de ressources sur le métier, le tout en croissance constante : sur le monde du livre, la technique de l’écriture, et j’héberge des exposés sur le sujet. N’hésitez pas non plus à vous référer au podcast que nous proposons avec Mélanie Fazi et Laurent Genefort, ProcrastinationEn revanche, vos questions précises sur l’écriture sont bienvenues. Si j’ai quelque chose d’intelligent à dire, je m’efforcerai de répondre en proposant un article de blog détaillé pour tous.
  7. Pour tout support technique relatif aux logiciels et ressources présentés sur ce site, il est préférable de vous adresser directement aux développeurs (raisons). Je peux éventuellement dépanner vite fait pour une question simple, mais en cas de problème ou difficulté d’utilisation, je ne suis pas la personne la plus indiquée – vous aurez une réponse plus claire et plus rapide en vous adressant aux gens dont c’est le métier, soit ceux qui produisent ledit logiciel.
  8. Je travaille le moins possible par téléphone. J’accorde beaucoup de valeur à mon intimité et à ma concentration et je privilégie tant que possible le courriel car c’est un mode de communication non-intrusif et asynchrone. Je suis heureux d’examiner toute proposition mais veuillez m’envoyer quelque chose de détaillé par écrit, pas une première demande de prise de contact par téléphone, que je déclinerai tant que je n’en sais pas plus sur ce que vous voulez vraiment.

Pour information, ce blog et les réseaux sociaux sont les plus rapides moyens de me joindre pour une question ou une remarque ponctuelle (c’est pour ça que j’y suis). Je suis présent sur :

Merci de votre visite et de votre compréhension !

Votre nom (obligatoire, pour éviter les messages indésirables)


Votre email (obligatoire, pour éviter les messages indésirables)


Sujet


Votre message


J'ai bien lu le pavé de texte ci-dessus et y adhère (je ne suis pas un spammeur). D'autre part, j'affirme avoir pris connaissance de la politique de confidentialité du présent site et y adhère.