Période extrêêêêêmement chargée en ce moment mais qui, si tout va bien, devrait voir l’aboutissement d’un, ahem, certain nombre de choses. Puis-je faire encore plus nébuleux comme phrase? Je pourrais, mais je vous invite plutôt à méditer directement sur le potentiel zen des points de suspension: … Ah, que c’est beau. Bref: je suis navré, mais il me faut encore repousser l’ultime volet de ce feuilleton philosophico-mystique si profond et puissant que j’ai maintenant été approché par des représentants des religions révélées dans l’optique d’une joint-venture visant à exploiter le capital spirituel inépuisable de la shampouineuse à moquette. Il va sans dire que je les ai envoyés bouler, ces va-nu-pieds; je resterai le seul à savoir accorder le Pardon Universel via la psalmodie des règlements de copropriétés. Ceci est donc une annonce rapide pour repréciser que je serai présent aux festival des mondes imaginaires d’Epinal du 21 au 25 mai prochain, les Imaginales, notamment pour le café littéraire suivant:

Vendredi 23 mai 17h Magic Mirror Café littéraire 12 DE BROCÉLIANDE EN AVALON… fascination de la fantasy celtique avec Lucie Chenu, Nathalie Dau, Lionel Davoust, Robin Hobb, Élisabeth Vonarburg

Voilà! Venez nombreux! (Et à mon retour, je reprends les mises à jour hebdomadaires.)