Mon Folio SF à moi

Pascal Godbillon (qui dirige Folio SF et Lunes d’Encre, et que nous aurons l’immense plaisir de recevoir dans la saison 6 de Procrastination) a lancé une amusante collection de vignettes où il demande à ses auteurs et autrices de leur parler de leur Folio SF chouchou qu’ils aiment d’amour : contrairement à un article Buzzfeed, ma réponse ne vous surprendra complètement pas du tout, heh.

La courte vidéo est disponible sur Facebook, mais elle est librement accessible de l’extérieur.

2021-07-08T10:49:19+02:00jeudi 22 juillet 2021|Entretiens|2 Commentaires

Arkeos première édition intégrale a sa propre fiche produit

Et hop, après l’EW-System, c’est au tour d’Arkeos première édition d’avoir sa propre page produit ici. L’intégrale du jeu de rôle pulp, initialement dirigé par Christian Grussi, Sydney Merkling et ma pomme, est en effet disponible sur le site du Rafiot Fringant dans son édition définitive, en téléchargement complet, y compris ses suppléments numériques, pour un tarif laissé à votre appréciation (6€ minimum).

La première édition d’Arkeos, le jeu de rôle pulp est désormais disponible en version et numérique. Ajustez votre chapeau et votre fouet, et partez explorez les années trente !

➡️ Télécharger l’intégrale d’Arkeos première édition

2021-07-13T16:24:56+02:00lundi 19 juillet 2021|Dernières nouvelles|0 commentaire

2h de Procrastination en vidéo chez DoctriZ !

Mille mercis à la chaîne et communauté DoctriZ, qui promeut l’étude théorique de l’imaginaire, de nous avoir reçus en direct au printemps ! Après avoir été disponible sur Twitch, toute la vidéo est maintenant visible à demeure en accès libre sur YouTube. C’est presque comme un épisode bonus du podcast, pour franchir l’été jusqu’à la rentrée, héhé.

Merci à Zelda d’avoir animé la soirée et à toute la communauté !

2021-07-13T16:25:59+02:00mercredi 14 juillet 2021|Entretiens|0 commentaire

L’EW-System a sa propre fiche produit

L’EW-System, c’est le système de jeu de rôle que nous avions conçu avec Christian Grussi et Sydney Merkling dans les années 2005 pour faire tourner les jeux d’Extraordinary Worlds Studio ; j’avais mentionné fin 2020 que le système est à présent entièrement disponible gratuitement (et sous licence libre) sur le site du Rafiot Fringant.

Petite mise à jour rapide du site ici, il reflète enfin la page du Rafiot Fringant avec sa propre page produit, laquelle vous renvoie chez Christian pour le téléchargement et peut-être, pourquoi pas, lui laisser un petit pourboire pour le remercier de cette mise à disposition du système dans sa version définitive.

De quoi occuper vos vacances !

2021-07-08T10:48:56+02:00mardi 13 juillet 2021|Dernières nouvelles|0 commentaire

Créer un monde imaginaire : techniques avancées [tout nouveau stage intensif chez Les Mots]

Après avoir proposé pendant plusieurs années un stage intensif sur la création de monde imaginaire à l’école Les Mots, je me suis rendu compte d’un truc : il y a certainement de la place – et apparemment de l’intérêt – pour une plongée avancée dans ces techniques. Des choses destinées à des auteurs et autrices qui connaissent déjà extrêmement bien l’imaginaire, l’aiment, sont familiarisé·es avec ses défis et ses difficultés, et veulent trouver de quoi les appréhender et peut-être les franchir. Bref, pour une conversation pointue où l’on se demande comment établir de la meilleure manière les règles de son monde imaginaire, comment l’environnement nourrit et influence la narration, et où l’on réfléchit à ce qui constitue du carburant à histoires et des éléments d’atmosphère (sachant que c’est bien aussi, l’atmosphère).

Bon, tu te doutes, auguste lectorat, que si j’en parle, c’est que… 

… ce stage est maintenant prévu, et il se déroulera les 4 et 5 septembre prochains à l’école Les Mots (4 rue Dante, Paris) ou en visio.

Qui ne connaît pas le célèbre « Luke, je suis ton père », le pouvoir terrifiant de l’Œil de Sauron ou encore que Winter is coming ? Des succès planétaires de « Star Wars » au Seigneur des Anneaux, de « Game of Thrones » à Harry Potter, l’imaginaire forme la première culture mondiale, transcendant les générations et les nationalités. 

Parler des « littératures de l’imaginaire » est en réalité un raccourci pour désigner les littératures des mondes imaginaires. Ces réalités fictionnelles peuvent être proches de la nôtre dans le cadre du fantastique ou de la fantasy urbaine, ou bien totalement disjointes comme dans le cas de la Terre du Milieu ou de Westeros. Ce qui régit ce monde, qu’il s’agisse de l’horreur indicible des Grands Anciens de Lovecraft, des systèmes magiques extrêmement poussés et complexes de Brandon Sanderson ou de la science du voyage spatial et des relations entre espèces extraterrestres dans « Star Trek », constitue ce que l’on peut appeler « l’hypothèse de monde » imaginaire. 

Or la construction d’un monde imaginaire est une entreprise créative à part entière, mais pour laquelle l’auteur ou autrice doit ménager un équilibre délicat : proposer une réalité complexe, tangible et intéressante, sans pour autant ensevelir l’intérêt de son récit sous l’exposition. 

Cet atelier vise à explorer les difficultés spécifiques de cette approche à travers des exercices et techniques opérantes afin d’étoffer ses mondes imaginaires, d’y rechercher de nouvelles occasions narratives, et surtout de dynamiser ses histoires et d’esquiver les pièges les plus courants. 

Il n’est pas nécessaire d’avoir assisté à l’atelier « Créer un monde imaginaire » pour suivre celui-ci, même s’il y forme une bonne introduction. Il est en revanche indispensable : 

– de posséder une familiarité de base avec l’imaginaire et ses genres (science-fiction, fantasy, fantastique), que ce soit sous forme littéraire, cinématographique et/ou ludique ; 

– d’arriver à l’atelier avec une proposition succincte d’hypothèse de monde imaginaire (une demie-page minimum définissant les grandes règles du fonctionnement de la réalité fictionnelle en question selon les intérêts de l’auteur ou autrice : réalité géographique, physique, magique, ou bien sociale, ou encore un peu de tout cela à la fois). Elle servira de base au travail du stage. 

J’insiste spécialement sur les prérequis – bon, normalement, si vous avez l’info ici, ça ne devrait pas vous faire peur. À vue de nez, je mettrai pas mal l’accent sur l’embûche principale de l’imaginaire à mon sens, c’est la présentation du monde. (Protip : ça ne se présente pas. Enfin pas vraiment. Enfin vous verrez. Ha.)

Les places sont limitées à 10, mais l’atelier ne se tiendra qu’à 7 participants inscrits, donc ne tardez pas !

➡️ Infos et inscriptions

2021-06-23T10:56:31+02:00lundi 5 juillet 2021|À ne pas manquer|2 Commentaires

La naissance de Comment écrire de la fiction ? et l’existence des codes [entretien sur Elbakin.net]

Encore aujourd’hui, il est question des règles qu’il faudrait, ou pas, savoir maîtriser pour réussir à « transformer l’essai » et on rencontre toujours une certaine résistance, comme quoi, écrire, ça ne s’apprend pas. Est-ce un débat sans fin ?

Ce sera un débat sans fin tant qu’il y aura des gens pour générer de la controverse sur les réseaux commerciaux dans le seul but de se faire mousser. (J’imagine que ça veut dire oui ?) Oui, l’écriture s’apprend, la preuve : je sais d’où je viens, et j’affirme que j’ai appris.

Hou. Commencerais-je à être un peu vénère ? Mais gentiment. Pour votre bien. Tout ça. (Maman m’a dit, fais du buzz, mon fils, tu verras Montmartre.) (J’ai répondu : je veux pas voir Montmartre, maman. Le Café de Flore, ça paraît pas super bon, j’ai pas envie de boire du café fait avec des fleurs.) (Là, elle m’a collé un taquet, mais seulement parce que c’est pas au même endroit, et que ma mère est une farouche parisienne.)

Brefffff

Elbakin.net m’a tendu le crachoir à doigts (le clavier, hein) pour qu’on discute de Comment écrire de la fiction ?, d’où ça vient et pourquoi : c’est disponible ici.

2021-06-23T10:47:35+02:00mercredi 30 juin 2021|Entretiens|Commentaires fermés sur La naissance de Comment écrire de la fiction ? et l’existence des codes [entretien sur Elbakin.net]

Ce samedi, rendez-vous aux Mots en Fête (région rennaise)

Car oui, le temps est bon, le ciel est bleu, et nous pouvons commencer à sortir de nos abris anti-atomiques pour redécouvrir le monde : ce samedi, à Bréteil (pays de Montfort-sur-Meu, à 20 minutes de Rennes), se tiendront Les Mots en Fête.

Avec des tas d’auteurs et autrices, pas seulement de l’imaginaire ; des spectacles, ateliers d’illustration, concerts (venez écouter Morgan of Glencoe), l’entrée est libre, c’est en plein air, et on en a bien toutes et tous besoin ! Attention : c’est samedi seulement.

➡️ Le programme complet est téléchargeable ici. À ce week-end !

2021-07-05T18:13:57+02:00lundi 28 juin 2021|À ne pas manquer|Commentaires fermés sur Ce samedi, rendez-vous aux Mots en Fête (région rennaise)

Geekriture entre en sommeil pour une durée indéterminée

Hélas, trois fois hélas. Même si le milieu de l’édition a tenu fort dans la tempête, la crise a grandement secoué notre secteur. Le Geekriture de juin sera le dernier pour une durée indéterminée : des restrictions dans les budgets poussent à mettre en hiatus toutes les activités non essentielles, et la colonne en fait partie.

Mais du coup, les six premiers épisodes forment un ensemble cohérent, couvrant toutes les bases de la méthode Zettelkasten :

  1. De la méthode dans ma créativité ?
  2. L’échec de la todo list pour créer
  3. Comment un sociologue allemand a publié 70 article sans jamais avoir l’impression de bosser
  4. Faire émerger les idées et le savoir en toute liberté
  5. Des outils numériques pour l’émergence des idées et du savoir
  6. De l’émergence des idées à leur structuration

Si la situation se détend côté ActuSF, la colonne reprendra. On n’a évidemment abordé qu’un tout petit pan de ce que la méthode, l’organisation et les outils numérique peuvent apporter à une vie créative et littéraire, et j’ai du contenu pour trois ans facile.

2021-06-17T10:48:53+02:00jeudi 24 juin 2021|Dernières nouvelles|6 Commentaires

Une semaine d’interviews et d’extraits sur Comment écrire de la fiction ? sur Fréquence 8

Cette semaine, allumez votre radio (ou votre Internet, c’est le futur après tout) : j’ai eu le grand plaisir de revenir chez Natalie Ramage, qui anime l’émission Il était une fois un livre, pour parler toute cette semaine de Comment écrire de la fiction ?, de technique d’écriture, et de m’efforcer de débiner quelques idées reçues sur l’édition, la légitimité, le syndrome de l’imposteur etc.

L’émission passera toute cette semaine en direct à 9h et 17h, suivie comme toujours d’extraits lus avec talent par Natalie (si vous hésitez à vous procurer l’ouvrage, cela peut vous donner une idée de ce qui s’y trouve).

Pour écouter Fréquence 8 :

  • Connectez-vous sur le site de la radio ;
  • Allumez votre poste sur 90.5 FM dans le bassin rennais (Montfort communauté).

Merci à Natalie et toute l’équipe de Fréquence 8 !

2021-06-21T18:36:42+02:00lundi 14 juin 2021|À ne pas manquer, Entretiens|Commentaires fermés sur Une semaine d’interviews et d’extraits sur Comment écrire de la fiction ? sur Fréquence 8

Acquérir de l’expérience (ou pas) dans l’écriture [entretien chez Aodez Bora]

Aodez : Aujourd’hui, malgré toute ton expérience, fais-tu encore face à certaines difficultés ?

Lionel : En toute honnêteté, l’entêtement et la persistance déraisonnable commencent à montrer leurs limites après une décennie d’un tel régime. Je ne regrette pas, cela m’a permis d’apprendre beaucoup, mais je crois être parvenu à un stade où il me faut transmuter mon approche. Je ne sais pas encore la forme que cela prendra, si ce n’est que je m’imposerai certainement beaucoup moins de deadlines, voire pas du tout. Je n’en ai plus besoin pour me motiver (ou, plus exactement, cela ne me motive plus).

Merci à Aodez Bora pour son intérêt pour mon travail et ce que je peux en dire ! Un court entretien à l’occasion de la sortie de Comment écrire de la fiction ? sur le parcours de l’écriture, ce qu’on apprend (ou pas), ce qu’on aurait voulu se dire des années plus tôt, à lire sur son site, quete-ecrivaine.com.

2021-06-05T10:42:55+02:00jeudi 10 juin 2021|Entretiens|Commentaires fermés sur Acquérir de l’expérience (ou pas) dans l’écriture [entretien chez Aodez Bora]