Couv. François Baranger

Couv. François Baranger

Comment ne pas se décourager en travaillant 8 ans sur le même roman (pas en continu, certes) ? Justement : en n’y travaillant pas en continu. Et en faisant autre chose, en reconnaissant qu’on n’a pas encore le niveau, l’expérience, de servir cette histoire-là, précisément, qu’on veut raconter comme on aimerait le faire. En se disant que ce n’est pas grave, qu’on a pour métier d’écrire, et qu’on écrira donc autre chose ; donc, surtout, en étant (je reviens tout le temps là-dessus) patient, en se laissant le temps de mûrir. Certains projets doivent attendre que son auteur les rattrape. […]
Elbakin, site de référence sur la fantasy, me fait l’honneur et le plaisir d’un entretien autour de Port d’Âmes. C’est à lire ici !