Et donc, après la sortie de Port d’Âmes en poche, l’autre grande nouvelle, c’est bien sûr la sortie de la nouveauté, La Messagère du Ciel, premier tome de la trilogie « Les Dieux sauvages ».

Couv. Alain Brion

« Écoute Ma parole : l’Éternel Crépuscule cachera le soleil, étouffera les plantes et changera les hommes en bêtes, car Aska, le Dieu de la Nuit, ne tolère d’autres enfants que les siens. » Mériane est une trappeuse, une paria, une femme. Autant de bonnes raisons d’en vouloir aux Dieux qui ont puni le peuple de la Rhovelle pour les fautes de ses aïeux. Car depuis la chute du glorieux Empire d’Asrethia, le monde est parcouru de zones instables qui provoquent des mutations terrifiantes, les gens ont faim, et une religion austère qui prêche la haine des femmes soutient un système féodal. Pourtant, quand les Dieux décident de vider leur querelle par l’intermédiaire des humains, un rôle crucial échoit à Mériane. Pour elle débute une quête qui la verra devenir chef de guerre et incarner l’espoir de tout un peuple.
« Les Dieux sauvages » se déroule dans l’univers d’Évanégyre, entre l’époque impériale de La Volonté du Dragon et La Route de la Conquête, et la reconstruction de Port d’Âmes, mais constitue comme toujours une histoire parfaitement indépendante du reste. C’est une époque sombre, post-apocalyptique, où l’humanité révèle ses plus sombres penchants, mais où aussi, certains caractères conservent une notion aiguë d’une certaine justice et se battent pour conserver une parcelle de décence dans le monde. Le premier chapitre est lisible gratuitement en ligne ci-dessous ou à part sur cette page pour plus de commodité :

Photo Mathieu Betton

Le livre venant de sortir, peu d’avis sont encore tombés, mais le livre est d’ores et déjà Coup de cœur fantasy 2017 pour la libraire Decitre (Grenoble), ce qui me fait extrêmement plaisir !  (et me rassure beaucoup, j’avoue, alors que je suis dans l’écriture du tome 2, La Fureur de la Terre)
Premier volume d’une trilogie qui s’annonce d’ores et déjà tonitruante et pleine de fureur. Une lecture rythmée par la multiplicité des points de vue et autant de personnages marquants, d’échanges intenses et de rebondissements bien dosés. Ajoutez à cela une ambiance singulière, des mots qui portent, qui pèsent. L’intelligence du récit couplée au parfum d’une aventure épique et spirituelle. Grisant ! [Source]
La Messagère du Ciel est disponible simultanément en version papier et numérique chez tous les libraires et distributeurs. Mais ce n’est pas tout :

Baisse de prix numérique sur Évanégyre

Pour fêter la sortie du roman, les trois livres précédemment sortis dans l’univers d’Évanégyre (indépendants, je le rappelle !) baissent de prix.

Dédicaces et festivals à venir

Nous sommes en pleine saison de printemps des festivals littéraires, et j’aurai le plaisir d’en sillonner quelques-uns pour vous présenter La Messagère du Ciel. Les prochains seront : [add_eventon_list number_of_months= »3″ event_count= »10″ hide_empty_months= »yes » ] Ouf ! Voici beaucoup de choses, mais c’est un projet qui m’occupe depuis plus d’un an à présent, et qui va m’occuper pour encore un an de plus, avec la sortie des deux volumes suivants, La Fureur de la Terre (publication automne 2017) et L’Héritage de l’Empire (publication printemps 2018). J’espère que nous aurons l’occasion de discuter déjà de La Messagère du Ciel lors des événements à venir très bientôt, dont le prochain, bien sûr, sera le rendez-vous incontournable des Imaginales. À très bientôt !