Dernières nouvelles

Accueil/Actu/Dernières nouvelles

Fin de la courte expérience « Brèves et liens »

Brève, ta vie l’a été, ô expérience. Au revoir, puisses-tu nous éclairer, mais pas longtemps, forcément, puisque c’était un peu le principe.

Donc : juste parce que j’aime pas faire disparaître des trucs dans la nuit avec quinze kilos de chaînes aux pieds sans rien dire, ayant trouvé un moyen terme convenable sur les réseaux commerciaux, je retire les inventaires à la Prévert « Des brèves et des liens« , entre autres parce que le dernier était composé à 80% de tweets et que ça me fait vraiment bizarre de m’auto-citer sur des conneries comme si c’étaient des perles avec ma tronche toutes les cinq lignes. Alors bon, c’est vrai, convenons-en, j’ai un esprit aussi fulgurant que les poings de Goldorak, mais ça me gêne vous le montrer aussi ostensiblement, alors que vous l’aurez tous évidemment déjà reconnu de vous-mêmes, n’est-ce pas. (Dites rien, s’il vous plaît)

En revanche, je m’aperçois qu’il y a plein de petits sujets sympa qui mériteraient des articles plus courts, que tous les billets ne sont pas censés faire 10 000 signes, et des petits bonbons à se mettre sous la dent un peu plus souvent, ça serait chouette.

2019-09-06T23:31:19+02:00mardi 10 septembre 2019|Dernières nouvelles|3 Commentaires

Pensez bien à ouvrir la lettre d’informations pour ne pas être désabonné.e [annonce de service]

Hop, j’en ai parlé en annonçant le petit cadeau qui attend les abonnés de la lettre d’informations du site (plus le gros cadeau tiré au sort), mais l’information vaut un rappel à part :

Si vous… 

  • N’ouvrez pas la liste de diffusion (KWI) pendant plus de trois mois
  • Ou bien empêchez le chargement des images

Alors vous êtes automatiquement désabonné.e de la liste.

La raison en est simple : pour m’assurer que la liste arrive bel et bien aux destinataires sans tomber dans les pourriels, je dois conserver un taux d’ouverture à peu près correct. Cela signale aux systèmes de messagerie que oui, j’envoie bien des messages pertinents pour les gens et pas des pubs pour des petites pilules bleues qui permettent d’acheter des lunettes de soleil Rolex. Du coup, mon propre système retire automatiquement les adresses mail qui semblent tombées en désuétude.

Évidemment, si la liste n’est pas pertinente pour vous, aucun problème, hein. Ce message ne concerne que ceux et celles pour qui elle est pertinente, afin qu’ils et elles continuent à la recevoir, et continuent par là-même à déclarer au monde entier que ce sont des gens d’un goût très sûr qui font l’envie de leurs pairs et réussissent tout ce qu’ils entreprennent.

J’dis ça, j’dis rien.

2019-08-28T21:00:46+02:00jeudi 29 août 2019|Dernières nouvelles|Commentaires fermés sur Pensez bien à ouvrir la lettre d’informations pour ne pas être désabonné.e [annonce de service]

Beaucoup d’événements à venir ! (un peu sous l’eau)

haaaaaAAAA je suis sous l’eau (ce paragraphe devrait donc plutôt commencer par glouuuu) avec des impératifs personnels qui se sont déclarés tout récemment (mais qui travaillent à de belles finalités, donc pas d’inquiétude : j’en parlerai si ça aboutit là, j’en parlerai plus tard si ça aboutit plus tard, en tout cas ça aboutira, ça c’est la certitude claire) – mais : je suis un peu accaparé en ce moment.

Or doncques, je pensais faire un petit point sur les festivals à venir, en ces mois d’août et septembre, car pas mal de choses se profilent, entre autres pour la sortie de Contes hybrides (yay) et il serait bon, ma foi, d’en parler jusqu’en Navarre.

Donc, un calendrier (en rappelant que la page agenda contient toujours, heu, eh bien, l’agenda à jour) :

Chargement en cours Évènements

Recherche et navigation de vues Évènements

Prochains Évènements

décembre 2019

+ Exporter les évènements

En espérant vous voir sous peu ou sous moins peu fonction de la date à ces jours et lieux, vous souhaitant de bien vous porter, ou de laisser les autres vous porter selon leurs inclinations, mais s’ils sont trop inclinés, attention à ne pas tomber.

2019-08-24T14:48:25+02:00mercredi 7 août 2019|Dernières nouvelles|Commentaires fermés sur Beaucoup d’événements à venir ! (un peu sous l’eau)

Suppression des comptes Instagram et LinkedIn

Donc, continuant le débroussaillage des réseaux commerciaux entamé il y a deux semaines, je me suis rendu compte que j’avais deux comptes dont je n’avais jamais fait grand usage : Instagram et LinkedIn.

Instagram m’a perdu quand Facebook s’en est mêlé et a ajouté ces foutues « stories » qui me sortent par le nez : cette pression de devoir poster tout le temps, chaque jour, des contenus éphémères va à l’encontre de ma philosophie quant à ces réseaux : un peu, de temps en temps, sans captivité, pour profiter du réel. La vie est trop courte pour se stresser de poster des machins visibles 24h et documenter pour le monde entier chaque instant de veille. C’est donc officiel : je suis un vieux con.

Sur LinkedIn, je me suis trouvé noyé de demandes de contacts de gens que je n’étais pas sûr de connaître, et d’ailleurs, je ne savais pas trop ce que je faisais là : parler bouquins ? Développer mon activité musicale actuellement en pause au profit de l’écriture ? Du coup, ça veut dire entrer en contact avec qui ? Sachant que je m’y connectais trois fois par an, cela faisait un lieu supplémentaire à maintenir : exit.

Donc, plus de profil Instagram ni LinkedIn, 404 not found.

Merci cependant à vous toutes et tous qui étiez sur ces réseaux et avez suivi l’expérience ; merci pour les échanges (un peu rares hélas) que nous y avons eu. On se retrouvera ici, sur Facebook et Twitter.

2019-07-29T01:53:07+02:00mercredi 24 juillet 2019|Dernières nouvelles|5 Commentaires

L’atelier à distance « créer un monde imaginaire » est complet

Merci à toutes et tous pour votre confiance ! Vous êtes donc une large promo, et on va s’efforcer de s’assurer que tout le monde sorte avec, au strict minimum, quelque chose pour nourrir sa pratique au long cours.

Désolé si vous n’avez pas pu avoir de place et que vous le souhaitiez. On va tous, forcément, voir comment ça fonctionne pour cette première initiative, mais si tout le monde est content, il n’y a pas de raison qu’on ne refasse pas ce genre de chose dans les années à venir !

2019-07-11T01:23:53+02:00jeudi 11 juillet 2019|Dernières nouvelles|Commentaires fermés sur L’atelier à distance « créer un monde imaginaire » est complet

Toujours présent en ligne, mais différemment : voici comment

D’abord.

Encore d’immenses, immenses mercis pour vos messages, emojis, GIFs, photos marines envoyées par centaines (not kidding) hier. Vous êtes juste… incroyables. Merci pour votre bonté, le temps que vous avez pris pour m’envoyer votre soutien, pour trouver des images rigolotes ou juste belles. Tout cela me remonte plus que jamais à continuer à contribuer auprès de vous, parce que vous êtes d’une gentillesse et d’un soutien simplement incroyables. Je suis vraiment, sincèrement ému (et renversé)… 

Merci. 🐳

Et maintenant, le but va être de vous proposer des belles choses !

Donc. J’ai pu lire un peu de regret et d’inquiétude sur le fait que je quittais les réseaux commerciaux : je voudrais clarifier un peu plus précisément ce qui va se passer, et ce qui va changer.

Les profils restent là où il sont et je serai toujours aussi joignable qu’avant dessus1, pour répondre aux questions, commentaires, me réjouir des photos de vos chats. Ce qui change prioritairement, c’est que je n’initierai plus de discussion sur aucune plate-forme. Afin d’arrêter de prêter le flanc aux trouble-fête.

Photo Nareeta Marin

À la place, tout revient ici, loin a) des abrutis et b) du modèle économique des réseaux commerciaux. J’y relaierai donc bien plus souvent le contenu du site (ainsi que les chroniques et belles actualités des amis, comme je l’ai dit) pour qu’il demeure visible, et parce que c’est ici que tout va se passer. Je sais que les discussions se déroulent cependant beaucoup sur les réseaux : comme je l’ai dit, je n’en disparais pas. Mais, pour voir ce qui génère les échanges, il faudra commencer par cliquer pour voir ici ce dont il s’agit. (Ou utiliser un outil type lecteur RSS pour se tenir au jus – sujet sur lequel je veux revenir depuis longtemps en détail.) Ça devrait suffire à tenir les fâcheux à l’écart, qui ne font jamais l’effort de s’informer.

En effet, j’ai déjà fait quelques sondages informels depuis quelques années (tandis que j’étais travaillé par la possibilité de s’éloigner de ces plate-formes) et il apparaît que vous êtes en grande majorité encore présents dessus. Soyons clairs, je propose tout ce contenu aussi pour qu’il puisse servir, et peut-être aussi pour qu’un jour, vous vous disiez : « tiens, je me demande ce que ce type écrit comme fiction ? » Ça toujours été transparent, et sans obligation d’achat. Et moi, ça m’amuse à faire.

D’ailleurs, depuis que j’ai pris cette décision, je ressens à nouveau une étonnante liberté d’expression, beaucoup d’envie de partager des choses, de manière peut-être même facétieuse (ce qu’il n’est plus possible de faire chez les fous). Je prendrai grand soin que cet environnement reste civil en commentaires (comme ailleurs). Mais c’est la théorie classique de l’hydraulique : moins de canaux, plus d’énergie, c’est mécanique, c’est automatique, pas comme les antibiotiques.

Quelles évolutions à prévoir ? Je suis ravi que tu poses la question, artifice rhétorique. Donc :

  • Des articles plus fouillés, parfois plus techniques, sur les outils technologiques, la narration.
  • Des articles beaucoup plus courts également, qu’on pourrait apparenter à un long statut ou un court thread Twitter, probablement plus personnels, voire philosophico-ésotérico-débiles (ça m’avait été suggéré à l’époque de Léviathan, j’en ai toujours eu envie, je n’avais pas trouvé de forme adéquate).
  • Des commentaires idiots et aléatoires en lien avec l’imaginaire. (J’ai un article qui arrive sur le bruit des voitures électriques. DU BRUIT, ça va faire, ou pas.)
  • Des articles intitulés, genre, « ce sera toujours ça que les réseaux n’auront pas » – compilation de liens, instantanés, jeux de mots laids, bref les choses que j’aurais habituellement postées sur Twitter ou Facebook, et où l’on pourra, en plus, s’amuser de façon moins éphémère.

Depuis des années, je relayais également la revue de presse mardi et jeudi. Comme le blog est appelé à retrouver davantage de contenu, elle passera dans le flux habituel des réseaux commerciaux (ce qui voudra dire moins de retard accumulé de mon côté, aussi…)

Après avoir fait l’expérience dévorante du jeu en ligne, cela fait longtemps que je réfléchis à l’idée du web lent, à la réappropriation des outils numériques et à leur utilisation mûrie, au lieu d’en être esclave. Je pense résolument que c’est possible, mais que cela nécessite de la volonté et de l’apprentissage. C’est aussi, certainement, un thème dont je parlerai : il ne s’agit pas de vivre en ermite, mais d’arrêter d’alimenter la machine à folie. Et de se réapproprier le sens qu’on trouve dans la temporalité et la concentration.

  1. Certains, secondaires, vont disparaître, mais je n’y avais jamais été vraiment actif.
2019-07-10T08:53:55+02:00mercredi 10 juillet 2019|Dernières nouvelles|18 Commentaires

Florence Bury (directrice d’ouvrage) parle de « Les Dieux sauvages »

Après que j’ai un chouïa bredouillé sur deux vidéos (c’est flippant, le pouvoir de la caméra), Florence Bury se prête très aimablement à l’exercice à son tour et parle de « Les Dieux sauvages » dans une chouette présentation.

Florence est ma directrice d’ouvrage depuis plus de cinq ans (depuis La Route de la Conquête) et je ne saurais la remercier assez pour son regard à la fois exigeant et bienveillant sur mes livres, ainsi que pour sa patience et son travail titanesque quand le volume des histoires m’échappe un peu…

Merci, Florence !

2019-06-06T22:07:12+02:00jeudi 13 juin 2019|Dernières nouvelles|1 Comment